Argentine : le Boca Juniors inarrêtable ? – Artn’Sport

 


Pour cette dixième journée de la Torneo Apertura, le Boca pouvait prendre le large au classement. Mais avant ça, il devait
battre l’équipe du Tigre.

 

En déplacement le week-end dernier à l’Estadio Diego Maradona, les Xeneizes pouvaient asseoir leur domination et
s’échapper au classement. Après un match d’une tritesse en termes de qualité de jeu, le Boca et l’Argentinos Juniors se quittent sur un score nul. Hier soir, les joueurs de Julio César
Falcioni s’imposent 1-0 contre les Matador sans aucune difficulté. Le Boca prend donc la tête du championnat avec cinq points d’avance sur l’Atletico Rafaela. Le Boca semble bien parti
pour décrocher son premier titre de champion depuis 2008.

 

Derrière, les poursuivants sont à la traine. Dans le derby de l’Avellaneda, le Racing et l’Indepentiente se
neutralisent (1-1), Lanus et Camoranesi s’incline à l’extérieur contre la surprenante équipe de l’Atletico Rafaela, promu cette saison (2-1)

Même chose pour l’équipe du Belgrano de Cordoba. Les piratas, à l’origine de la descente de River en
juin dernier s’incline à domicile contre l’Argentinos Juniors (1-2). Pour l’équipe de Ricardo Gareca, la mauvaise passe est bien terminée. Avec cette victoire contre Saint Martin SJ
(1-0), les tenants du titre enchainent une seconde victoire consécutive et pointe maintenant à la 8ème place.

 

Aussi, les Aurinegro s’imposent à l’extérieur contre une équipe de All Boys en grande difficulté cette saison. Et
pour finir, Colon et l’Estudiantes se neutralise (1-1). A noter que les champions en titre de 2010 se retrouvent avant-dernier au classement avec cinq points. 

 Les matchs Godoy
Cruz – San Lorenzo et Arsenal Sarandi – Union de Santa Fé vont se dérouler ce mardi.

 

 

A noter le drame qui est survenu ce week-end ou un supporter du Racing Club a été blessé par balle au cours d’une
bagarre avec des fans d’Independiente juste avant le derby de l’Avellaneda. Secouru par la police puis transférée à l’hôpital, cet homme serait hors de danger. Quant à son agresseur, il a pris la
fuite. 

Ali

Soyez le premier a répondre à "Argentine : le Boca Juniors inarrêtable ? – Artn’Sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*