OM-PSG: le top 5 des « clasicos » qui ont marqué l’histoire ! – Artn’Sport

FOOTBALL - FRENCH CHAMPIONSHIP 1994/95 - PARIS SG / OLYMPIQUE DE MARSEILLE - ERIC DI MECO (OM) / RAI (PSG) - PHOTO FLASH PRESS

5 mai 1989: OM 1-0 PSG

A quatre journées de la fin du championnat, les deux équipes sont en lice pour décrocher le titre. Il reste une poignée de
secondes à jouer et grâce à une frappe lointaine de Franck Sauzée qui termine dans les buts de Joël Bats, les olympiens remportent ce derby et passe devant le PSG au classement pour
finir champion de France.

29 mai 1993: OM 3-1 PSG

Trois jours après avoir remporté sa première coupe d’Europe des clubs champions contre le Milan AC, les marseillais
reçoivent le PSG pour un choc qui s’annonce chaud. Malgré l’ouverture du score de Guérin(7e) pour les parisiens, les marseillais s’imposent 3-1 grâce encore une fois à Basile Boli qui
inscrit un but magnifique de la tête suite à un superbe mouvement collectif. Mais après les révélations de l’affaire OM-VA, le titre sera retiré à l’OM, qui sera ensuite rétrogradé en
seconde division la saison suivante.

4 mai 1999: PSG 2-1 OM

Tension électrique sur la pelouse du Parc avant la rencontre. Avec de nombreux affrontements avant et après le match, le
PSG signe une victoire face aux Marseillais grâce à Marco Simone et Bruno Rodriguez. Après cette défaire des marseillais, Bordeaux est champion de France avec un point d’avance grâce à une
victoire 3-2 avec un but à la 89ème minute de Feindouno au Parc des Princes.

26 octobre 2002: PSG 3-0 OM

Ce n’était pas un clasico comme un autre. A ce moment là, Fernandez aligne sur le onze de départ le génie Ronaldinho qui
deviendra quelques années plus tard ballon d’or 2005. Au terme d’un match dominé par les parisiens qui s’imposent 3-0 à Marseille, la plupart des personnes ne se souviennent pas du doublé de
Jérôme Leroy (27e, 84e), mais ils se souviennent de l’énorme performance de Ronaldinho qui y aura inscrit qu’un seul but (56e) mais qui aura montré son talent et toute sa classe pour offrir aux
parisiens une victoire au Vélodrome. 

5 mars 2006: PSG 0-0 OM

Avec les tensions entre les supporters qui sont de plus en plus fortes, les supporters marseillais sont déclarés
indésirables au Parc des Princes. Le président de l’OM Pape Diouf refuse d’envoyer l’équipe première aux Parc des Princes pour protester. En conséquence, ce sont les joueurs de la CFA
qui sont envoyés. 

Dans un match aux allures de Coupe de France, les « minots » de la CFA mouillent le maillot et ramènent un match nul (0-0)
héroïque sur la canebière qui sera fêté dignement. 

Soyez le premier a répondre à "OM-PSG: le top 5 des « clasicos » qui ont marqué l’histoire ! – Artn’Sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*