Ou sinon ce week-end il y avait… – Artn’Sport

Pendant que certaines personnes préfèrent suivre seulement Chelsea-Liverpool United ou encore Valence-Real Madrid,

Artn’sport en a profité pour suivre un match très intéressant. Décryptage :

FC Bruges 1-0 Cercle Bruges

Le FC Bruges fête ses 120 ans d’existence de la meilleure des manières. Avec la présence d’anciennes gloires qui ont
défilé au Jan Breydel Stadion avant le début de la rencontre comme Fernand Boone et Ulrik Le Fevre, l’équipe de Christoph Daum s’impose 1-0 dans le Derby de Bruges grâce à une frappe de Dirar
sortie de nulle part. 

En première période, on peut dire qu’il n’y a rien eu à se mettre sous la dent. les coéquipiers de Joseph Akpala n’ont pas
été dangereux offensivement et le Cercle Bruges a simplement essayé de jouer en contre.

 

En seconde période, ce fut autre chose. Su un mauvais dégagement de Verbist, le marocain Nabil Dirar décroche une frappe
du gauche qui finit directement dans la lucarne (53e). Au classement, les coéquipiers de Nabil Dirar sont désormais quatrième au classement avec vingt-cinq points, Club Brugges reste troisième à
trois points de La Gantoise.

« Mon pied gauche, il me sert en général juste pour appuyer sur la pédale de l’embrayage. Je ne frappe jamais du pied
gauche parce que j’envoie le ballon dans la tribune à chaque fois. ici, j’ai eu un peu de chance, je dois l’avouer » a déclaré Nabil Dirar au micro de la RTBF.

Soyez le premier a répondre à "Ou sinon ce week-end il y avait… – Artn’Sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*