Coupe de France: le Toulouse Rodeo rate le coche

 

Pour ce premier reportage, Artn’sport est partie assister au 8ème tour de la Coupe de France qui opposait le petit poucet, le Toulouse Rodeo (DHR), au club de Limoges FC (CFA 2). Loin du football professionnel, des gros budgets et des voitures de luxe, ici, on joue pour le plaisir.

 

La composition des équipes:

Toulouse Rodeo: Goryl – Ouattara – Zailel – Balde(cap) – Bitekimounkada – Ngomsore – Aouada – Prasitharatd – Chambi – Pegot – Abousaad. Remplacants: Cisse Zailel, MBeng, Yamandjan, Benhabiles. Entraineur : Djamel Sekkak

Limoges FC: Schmitt – Sadio – Machado – Vezine(cap) – Doyennez – Inrab – Divahe – Caloir – Bouemboue – Attrait – Pagnon. Remplacants: Frossard, Fraysse, Bidjang, Laurenzanat, Penichon. Entraineur : Vincent Gaudron

 

Le Toulouse Rodeo joue dans son antre au Stade Robert Barran. Les hommes de Djamel Sekkak veulent réaliser un second exploit après avoir éliminé Trelissac au tour précédent. Lors de la première période, les Limougeauds dominent ce match en se créant de nombreuses occasions alors que les Toulousains ont manqué de justesse dans le dernier geste. Sur le premier corner de la partie, le capitaine de Limoges Vezine vient mettre la tête pour ouvrir le score (1-0, 3e).

Par la suite, les hommes de Vincent Gaudron se créent une nouvelle occasion avec une reprise de volée de Dihave qui frôle le poteau de Goryl (17e). Pour le rodeo, seulement une opportuiné de revenir au score avec Pegot qui charge du coup franc et décoche une belle frappe obligeant le gardien adverse à sortir une parade de toute beauté.

 

 

C’est donc tambours battants que les Toulousains attaquent la seconde période. Malheureusement, l’envie et la détermination c’est bien, le réalisme, c’est mieux. Sur un ballon en profondeur, le N°7 de Limoges Joachim Dihave très en vue tout au long de la partie double la mise pour Limoges (2-0, 68e). À plusieurs reprises, le Rodéo aura eu des occasions de marquer, sans succès. Mais en fin de match, Pegot décoche une frappe qui termine sa course sur la barre mais Chambi est présent pour mettre la tête (2-1, 89e). On assiste à une fin de match de folie.

Des duels, un public début qui  »encourage’ son équipe et une dernière frappe de Zailel détourné par le portier de Limoges. Mais c’est bien Limoges qui s’impose 2-1 contre un Toulouse Rodeo qui aura manqué de justesse dans le dernier geste. Mais le Toulouse Rodéo sort la tête haute de cette coupe de France devant 750 spectateurs et avec comme objectif la montée en DH.

 

On a aimé: la bonne performance du N°11 du Toulouse Rodeo Abousaad Samir alias « Rivaldo ». Il a su se créer de nombreuses occasions mais il a eu un manque de justesse dans le dernier geste.

On n’a pas aimé: le public. Tout au long de la rencontre, une partie du public n’était pas tendre avec l’arbitre et les joueurs de Limoges. Alors certes, ce n’est qu’un match de coupe de france niveau amateur, mais les « Arbitre de m**** »,  »Va te faire f***** » ou encore  »Va niquer ta m*** » pouvait être évité autour des jeunes enfants présents lors de ce match.

 

 

Cheick Baldé (capitaine du Rodéo) : « Il y avait la place de passer ! »

« Il y’a de la déception c’est sur car il y avait la place, mais sur le match ils ont été plus forts que nous même si on a eu les occasions. Il nous a manqué un peu de réussite mais on n’a pas été très bon. On savait qu’ils étaient très forts sur coup de pieds arrêtés et ils ont eu deux corners et sur le deuxième ils ont marqué mais il n’y a pas eu de gros écarts car on pouvait même égalisé sur la fin. Une prochaine fois peut être. L’objectif principal maintenant reste la montée » a t-il déclaré au site foot31.fr

Rémi Goryl (gardien du Rodéo) : « Dommage ! »

« Je pense que cette élimination est imméritée, donc c’est un sentiment de déception qui prédomine ce soir. Nous n’avons pas pris le match par le bon bout, pour preuve ce but rapidement encaissé sur un coup de pied arrêté. Nous étions prévenus que c’était leur point fort, malheureusement nous avons cédé ! Après nous avons malheureusement déjoué pour essayer de revenir rapidement au score. Nous en avons eu à plusieurs reprises la possibilité mais rien n’y fit. La seconde période fut de meilleure qualité de notre part, mais leur second but contre le cours du jeu nous a fait très mal.

 

Malgré tout avec le soutien de nos supporters, nous avons réduit le score, un peu trop tard malheureusement car avec un peu plus de temps, nous aurions certainement pu égaliser pour arracher les prolongations. Nous pouvons regretter de pas avoir franchi ce tour pour jouer les 32èmes. On en avait tellement tous rêvé ! » a t-il déclaré au site foot31.fr

Suivez-nous !

facebook.png   twitter

 

Soyez le premier a répondre à "Coupe de France: le Toulouse Rodeo rate le coche"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*