Boxing day : des cadeaux après l’heure ?

 

 

Comme tous les lendemains de Noël en Angleterre depuis plus d’un siècle va se tenir une journée atypique en l’honneur du boxing day (fête traditionnelle où les employés recevaient des cadeaux de la part de leurs employeurs) pour clôturer cette année de première league. Et cette année encore, cette succession de trois matchs en sept jours risque d’être décisive autant pour la conquête du titre que pour le maintien. Malgré le contexte (grève de métro à Londres) et le froid (qui avait été la cause du report de deux matchs l’an dernier), les matchs sont bien maintenus Outre Manche. Certes, on ne va pas assister à de chocs entre grosses écuries,  mais certaines équipes ont le devoir de bonifier leurs parcours et d’autres de se racheter auprès de leurs supporters et aspirer à une meilleure place.

 

C’est au tour de Chelsea de commencer face à Fulham. Si les blues veulent encore croire en une chance minime d’accéder au titre le succès s’impose. Mais il faudra surtout convaincre dans le jeu, car même si certains joueurs (Sturridge,Lampard, Drogba…) de Villas Boas permettent à l’équipe de rester quatrième sans briller ( deux nuls face à Tottenham et Wigan), sur le terrain la qualité du jeu laisse à désirer par moments, sans compter que les Blues devront composer avec une défense décimée(absence de Luiz, Ivanovic et Alex).

 

Un autre club londonien, Tottenham(3°), peut profiter du voyage à Norwich(9°) pour consolider son avance sur Arsenal, Chelsea et Liverpool.

 

 

 

Les Spurs peuvent même être en mesure d’aller titiller les deux Manchester au sommet du classement, et pourquoi ne pas constituer un candidat au titre valable en cas de victoire, possibilité que n’écarte pas… Sir Alex Ferguson, le coach d’United. De plus, toutes les conditions semblent réunies pour que les joueurs de Redknapp continuent leur parcours impressionnant (seulement trois défaites), en effet Van der Vaart sera bien dans le groupe pour affronter Norwich et le club a gagné tout ses « boxing days » depuis 2003… Pourvu que ça dure.

 

Dans le même registre Arsenal (5°) aura à cœur de poursuivre son ascension face aux Wolves(17°). Quant à Liverpool (6°), on espère que le père Noël a offert une attaque aux Reds, qui avancent au ralenti, notamment lorsqu’il s’agit de confrontations contre des « petits » comme West Ham (piètre 0-0 concédé lors de la dernière journée). Il faudra donc absolument gagner pour raccrocher au peloton de tête et se montrer à la hauteur des ambitions affichées au début de saison. Surtout à domicile contre la lanterne rouge, Blackburn. Enfin, concernant les deux cylindrées, Manchester United (réception de Wigan, 18°) et Manchester City (déplacement à WBA, 10°) ne devraient pas avoir de problèmes pour empocher les trois points.

 

D’autre part, la lutte pour le maintien s’annonce âpre et on sait à quel point de bons résultats pour les clubs en danger sont essentiels autant sur le papier que dans les têtes pour espérer se sauver.

En ce temps de fête, on n’est pas à l’abri de voir des surprises notamment avec le déplacement de Newcastle (7°)  à Bolton (19°) qui s’annonce délicat pour Ben Arfa et les siens, qui n’ont plus gagné depuis sept matchs.

 

De même, que la rencontre entre Swansea (14°) et QPR (16°) va être déterminante pour la préparation des matchs à venir l’année prochaine pour ces deux équipes qui flirtent avec la zone de relégation.

Ainsi, les enjeux sont différents, mais les joueurs mobilisés auront à cœur de livrer comme chaque année, des prestations spectaculaires pour le plus grand plaisir des supporters qui suivent cet événement unique sur le continent européen.

Benjamin

Soyez le premier a répondre à "Boxing day : des cadeaux après l’heure ?"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*