Présentation de la Coupe du Monde des Clubs de la Fifa 2011

Du 8 au 18 décembre prochain, le Japon accueillera pour la cinquième fois la coupe du monde des clubs. Cette année, le trophée va se jouer entre le club Al Sadd, l’Espérance de Tunis, le FC Santos d’un certains Neymar, le Monterrey de Cesar Delgado, Auckland City, le FC Barcelone et le club Japonais Kashiwa Reysol.

Bref, autant dire que le déroulement de la compétition est plutôt simple. Pour accéder aux quarts de finale, le champion japonais affrontera le club Néo-Zélandais d’Auckland City en match de barrage pour ainsi rejoindre les autres équipes. L’équipe de Nelsinho Baptista a remporté le championnat au terme de l’ultime journée, un an après son retour parmi l’élite. Malgré cette énorme performance, les Sun Kings se lancent désormais à la conquête de la scène mondiale pour décrocher ce trophée devant leur public.

Pour les hommes de Ramon Tribulietx, c’est devenu une habitude. Avec déjà deux participations en 2006 et 2009, le champion d’Océanie n’est certainement pas favoris l’équipe peut essayer de passer les barrages pour enfin jouer sans complexe et faire autre chose que du tourisme.

Les joueurs à suivre : Daniel Koprivcic – Hideaki Kitajima

Daniel Koprivcic, vous ne le connaissez certainement pas, mais il va marquer l’histoire de cette compétition même si elle n’a pas un grand intérêt. En effet, l’attaquant Croate-Neo Zélandais va disputer sa quatrième Coupe du Monde des Clubs, soit un record. Du haut de ses 30 ans, cette compétition est la seule pour lui de se montrer sur un plan mondial.

« Cette compétition rassemble tous ces grands noms et je suis là, au milieu de tout ça, avec ce record. J’ai vraiment eu beaucoup de chance. C’est extraordinaire car, pour moi, le football n’a jamais été autre chose qu’un hobby.(…)Me retrouver là, pour disputer ma quatrième Coupe du Monde des Clubs, ça dépasse tous mes rêves. » Pour lui, les échecs de ses dernières années ce jouent sur de petites choses.

Hideaki Kitajima, lui non plus n’est pas un joueur connu sauf si vous suivez la J-League. Pour faire bref, Kitajima c’est l’expérimenté de l’équipe. A 33 ans et déjà six saisons avec le Kashiwa Reysol, L’ancien international Japonais espère que son club pourra confirmer sa forme du moment contre Auckland City.

« Comme on est champions de J-League, beaucoup de gens au Japon attendent de grandes choses de nous. L’équipe veut gagner et personnellement, je veux marquer des buts, où que je sois sur le terrain, et aider l’équipe ».

Kashiwa en quart et en maîtrise (2:0)

Le vainqueur des barrages iront affronter Monterrey, l’équipe ou évolue l’ancien Lyonnais Delgado est au sommet de leur forme. Vainqueurs de la Concacaf, les Rayados veulent passer le cap des quarts de finale pour ensuite défier le club de Santos avec ces stars comme Neymar et Ganso. Certes pour nous les français, le plus connu de l’équipe reste Cesar, mais le club mexicain a aussi de très bons joueurs comme Suazo et Cardozo. Et pour Auckland City, leur séjour aura duré une journée, ce n’est pas si mal hein !

Il y a aussi un autre quart de finale qui sera peut-être plus passionnant que le premier en tout cas. L’équipe d’Al Sadd affrontera l’Espérance de Tunis. Pour l’équipe du Qatar qui est en plein développement et qui est composée en grande partie de jeunes joueurs issus du centre de formation, elle compte aussi dans son effectif des stars comme Mamadou Niang, Kader Keita ou encore Nadir Belhadj. Avec ses joueurs, Al Sadd est venue à bout de l’équipe sud-coréenne Jeonbuk aux tirs au but de la finale devant plus de 40 000 supporters pour remporter la Ligue Asiatique des Champions.

En fasse, l’Espérance de Tunis. Après son triplé coupe-championnat-ligue des champions, les hommes de Nabil Maaloul n’ont pas l’intention faire de la figuration dans cette compétition. Emmené par le capitaine Oussama Darragi qui est l’un des grands espoirs du football tunisien, le club Tunisien veut y croire.

«Nous y allons dans l’objectif d’obtenir de bons résultats, déclare le défenseur ghanéen, Harrison Afful. Rien n’est impossible. Ce ne sera pas facile pour nous, mais avec nos qualités, nous sommes capables d’aller loin dans la compétition»

Enfin, les vainqueurs des quarts de finale iront affronter le FC Barcelone et Santos en demi-finale. La finale pourrait donc voir s’opposer Lionel Messi et Neymar.

Pour finir, peu de gens suivent cette compétition, et surtout à cette période de l’année. On peut noter que si la logique est respectée, on aura une finale Santos-FC Barcelone avec en fin de match l’entrée de la légende Pelé pour finir en beauté. Mais bon, faut dire qu’on n’est pas prêt de voir un club français y participer…. Sauf l’Etoile Football Club peut être, et encore…

Calendrier:

Jeudi 8 décembre
Barrage pour les quarts de finale

Kashiwa Reysol 2-0 Auckland City

Dimanche 11 décembre

Quarts de finale
Espérance de Tunis – Al Sadd
Kashiwa Reysol – Monterrey

Mercredi 14 décembre

Demi-finale
Santos FC – Kashiwa Reysol ou Monterrey

Jeudi 15 décembre
FC Barcelone – Espérance de Tunis ou Al Sadd

Dimanche 18 décembre
Match pour la troisième place
Finale

PAR A&S

Soyez le premier a répondre à "Présentation de la Coupe du Monde des Clubs de la Fifa 2011"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*