PSG : le cirque médiatique – Artn’sport

Depuis  l’arrivée des qataris à la tête du Paris Saint Germain, le club est en proie a (encore plus) de tempêtes
médiatiques. En effet, les articles en tout genre « pululent » dans tout les journaux au sujet des actions et des décisions des dirigeants parisiens. Et à l’heure du marché des transferts on est
en droit de penser que le cirque n’est pas près de se terminer.

Ce n’est jamais simple pour un club en pleine transformation (surtout à Paris) de gérer correctement et intelligemment des
dossiers essentiels de la vie quotidienne. Soyons honnêtes, des informations erronées qui circulent autour du PSG, on en a vu et on en reverra. Mais en six mois, les « gaffes » médiatiques ont
fleuri massivement. La naissance de ces conjectures plus ou moins proches de la vérité, est évidemment l’arrivée des qataris et de leurs valises remplient d’argent. De là, on a entendu toutes les
suppositions les plus démentes quant à l’avenir du club parisien au nom « du projet de restructuration du club ».

Ainsi, dès la première journée, les médias ont scellé le sort de Kombouaré. Et la chapitre a duré six mois avec moultes
retournements dans les médias ! Qui pour le remplacer ? Les médias se précipitent alors sur la moindre piste exploitable :Ancelloti est à Paris, en coulisse il parait qu’on parle d’Hiddink,
Bénitez,etc. Ce sera finalement Ancelloti qui succède à Kombouaré maladroitement éjecté en fin d’année. Il en va de même pour les joueurs. On parle à tort et à travers de folles rumeurs :
Balzaretti, Pato, Kaka,Malouda… jusqu’à LA gaffe !  

Tout semblait  bouclé, tout le monde s’accordait à dire qu’ « il » arrivait, des maillots étaient sûrement déjà
stockés, des chroniques entières été consacrées à savoir si sportivement le joueur valait encore quelque chose, à quel poste devait il jouer…oui, on nous a scandé l’arrivée imminente de David
Beckham ! Pourtant, le joueur s’est éloigné du club depuis une semaine et la piste s’est considérablement refroidit. Certes, on peut pointer du doigt les médias qui se délectent du moindre détail
qui pourrait faire le scoop. Mais que dire de la gestion interne du club… A vrai dire, il y a encore beaucoup d’efforts à faire sur la communication.

Et rapidement. Car, les problèmes de transparence du PSG vont finir par agacer les joueurs eux-mêmes qui ont travaillé six
mois avec un entraîneur en sursis et qui tout les jours découvrent des listes de joueurs dont les contacts sont de plus en plus chauds avec le club. On imagine sans trop se risquer que les
rumeurs de venues de Pato n’aient pas enchanté Gameiro ou que les récentes brèves autour de Malouda ne ravissent pas Nêné. Déjà que l’effectif est difficile à gérer de part la présence
d’individualités dites fortes, il serait dommage que le club soit déstabilisé dans sa progression. Car, avec 40 points à la trêve et un entraîneur de renommée internationale sur le banc, le PSG a
l’occasion de travailler en toute sérénité. A moins que le club ne se tire (encore ?) lui- même une balle dans le pied.  

 

Benjamin

Suivez-nous !

facebook.png   twitter     http://flavius.reverso.net/img/languages/es.png    http://flavius.reverso.net/img/languages/en.png

Soyez le premier a répondre à "PSG : le cirque médiatique – Artn’sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*