Europa League: L’Athletic Bilbao surprend United – Artn’sport

 

Plus de 5 000 supporters basques avaient fait le déplacement à Old Trafford pour le match aller des huitièmes de finale
d’Europa League entre Manchester United et l’Athletic Bilbao. Pour Manchester, l’objectif était de se ressaisir sur la scène européenne. Défaits à domicile face à l’Ajax en seizième de finale
retour (1-2), les mancuniens avaient à cœur de se reprendre face aux basques de Marcelo Bielsa.

Favoris du tournoi et de cette rencontre, on s’attendait à ce que Manchester United s’impose sans trop de pression ce
soir. Mais en face, c’était l’Athletic Bilbao. Beaucoup moins reconnu que Barcelone ou le Real Madrid, l’Athletic fait partie des meilleurs clubs espagnols derrières ces deux géants du football
mondial. En course pour une place qualificative en Ligue des Champions, ce match était pour l’Athletic une manière de goûter en avant-première, à la magie de cette compétition.

L’entame du match est clairement à l’avantage de l’Athletic Bilbao. Une première frappe dangereuse de Llorente dès la 3e
minute vient lancer les hostilités à Old Trafford. Les basques ont le pied sur le ballon et Manchester United a du mal à rentrer dans la rencontre, à l’image de la fébrilité de sa défense lorsque
Llorente s’effondre dans la surface à la 19e minute, tiré par le maillot par un défenseur mancunien. L’arbitre ne dira rien, mais les Red Devils sont passés tous prêt du début de match
cauchemardesque. Mais comme face à Tottenham ce weekend, Manchester prouve encore une fois de plus que dominer n’est pas gagner. C’est l’infernal Wayne Rooney qui vient ouvrir le score contre le
cour du jeu après une super parade de Iraizoz et un joli travail de Chicharito dans la surface (22e). Dominés depuis le début de la rencontre, les joueurs de Sir Alex Ferguson font preuve d’un
réalisme déconcertant. Ils marquent sur leur première occasion du match.

La réaction des basques intervient dix minutes plus tard sur une tête de Llorente qui s’envolera au-dessus des cages de De
Gea. C’est ensuite au tour de Susaeta, auteur d’un doublé le weekend dernier dans le derby basque face à la Real Socieda, de faire face au gardien mancunien. Son lob bien pensé, passera juste à
côté des buts. Manchester est totalement dominé dans le jeu et il faut un excellent De Gea pour sortir la frappe de Iraola (35e). Les Red Devils vont finalement craquer sous la pression basque
juste avant la mi temps. Sur un beau centre de Susaeta, Llorente vient placer sa tête au point de penalty, le ballon termine au fond des filets (44e). Un grand classique du côté de l’Athletic
Bilbao, qui est l’équipe qui marque le plus de la tête dans le championnat espagnol cette saison. 1-1 à la pause, bien mérité pour l’Athletic qui a dominé de la tête et des épaules cette première
mi temps.

Deuxième mi temps, on prend les mêmes et on recommence. Manchester ne parvient toujours pas à mettre le pied sur le ballon
et les hommes de Marcelo Bielsa en profitent. Une première frappe du jeune espoir espagnol Muniain est parfaitement claquée par De Gea (49e), une deuxième frappe de Llorente termine dans le petit
filet (52e) et une troisième frappe, encore de Llorente, est parfaitement stoppée par De Gea, qui enlève le ballon de sa lucarne. À la 67e c’est de nouveau au tour de Iker Muniain de butter sur
l’ancien gardien de l’Atlético Madrid. Les vagues venues tout droit de la côte basques viennent déferler sur le but mancunien et David De Gea, en bon maître nageur qu’il est, empêche jusque là
ses coéquipiers de couler à domicile.

Malheureusement pour les Diables Rouges, le gardien espagnol ne peut pas laisser son équipe garder la tête hors de l’eau à
lui tout seul. On joue à la 72e minute de jeu, lorsque De Marcos, magnifiquement bien servi d’une passe lobée par la recrue estivale Ander Herrera, vient tromper d’une reprise de volée du pied
gauche le gardien de United. De Marcos était hors jeu, mais au vue de la domination de l’Athletic, cet avantage au score prise à près d’un quart d’heure de la fin est clairement logique pour
l’équipe basque. On excuserait presque Mr. Meyer d’avoir laissé parler le football sur cette action. Comme contre l’Ajax, United encaisse deux buts à domicile. Mais « Los Leones » ont
toujours faims de buts et en toute fin de match (89e), le talentueux Muniain inscrit le troisième but de la rencontre pour son club formateur.

La scène est assez cocasse puisque le but intervient juste après un coup franc, sifflé contre Patrice Evra, qui a joué le
ballon alors qu’il avait perdu sa chaussure. Chose interdite dans le règlement du football. Dans le temps additionnel, Mr. Meyer siffle un penalty pour une main de De Marcos. La main était bien
là, mais elle était en dehors de la surface de réparation. Rooney se charge de le transformer et inscrit donc un doublé dans ce match.

Deux buts pour Manchester United, c’est bien payé, tant le nombre d’occasions mancuniennes ont été faibles dans ce match.
Les choses sont tout de même très mal embarquées au vue du match retour, car dans la cathédrale de San Mames, les Diables Rouges pourraient bien revivre le même enfer qu’ils ont vécus ce soir-là
à Old Trafford.

Nicolas Laplume.

Suivez-nous !

facebook.png   twitter

Be the first to comment on "Europa League: L’Athletic Bilbao surprend United – Artn’sport"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*