Faut-il fusionner l’Europa League et la Ligue des Champions ? – Artn’sport

 

C’est la grande question que se pose le monde du football depuis quelques semaines maintenant. Cette idée a été lancée par
l’ancien joueur polonais, Zbigniew Boniek, ami proche de Michel Platini. Le triple ballon d’or a d’ailleurs affirmé que « ce genre d’idée est effectivement pris en compte. ». Alors, est-il
possible de fusionner ces deux grandes compétitions européennes ? Cela sera-t-il bénéfique au niveau financier pour les clubs européens ? Et sportivement, cette fusion n’est-elle pas une entorse
dans l’accession à une coupe européenne pour les clubs moyens ? Artnsport s’est penché sur le sujet.

OUI

Ce n’est plus un secret pour tout le monde, l’Europa League n’attire pas les foules, et ce, depuis quelques années déjà.
Réservée aux clubs les plus moyens, elle intéresse peu les téléspectateurs et n’est forcément pas à la hauteur de sa grande sœur, la Ligue des Champions. Pire encore, la majorité des équipes
participantes à cette coupe, s’y intéressent encore moins que leurs supporters. L’exemple le plus récent est l’élimination des deux Manchester, seulement au stade des huitièmes de finale de la
coupe, alors que ces deux équipes assurent le spectacle dans une lutte acharnée pour le titre de Premier League. Au niveau des audiences, la différence entre les deux coupes est
frappante. 

La finale de l’Europa League entre les deux clubs portugais, Porto et Braga, en 2011, diffusée sur M6, a rassemblé environ
1.708.000 de téléspectateurs français, soit 7% de parts de marché, tandis que la finale de la Ligue des Champions 2011 entre Barcelone et Manchester, diffusé sur TF1, a rassemblé plus de 6 646
000 de fans. Soit 30,7% des parts de marché. D’un point de vue financier, on s’aperçoit là aussi que l’Europa League ne fait clairement pas le poids, tel un Jean-Marc Mormeck face à Vladimir
Klitschko en finale du championnat du monde poids lourd. En effet, l’AJ Auxerre, qui a terminé dernier de sa poule en Ligue des Champions en 2010, a gagné autant  que le FC Porto, vainqueur
de l’Europa League en 2011. Autant vous dire de suite que l’Europa League n’apporte pas un grand bénéfice aux équipes qui y participent.

La naissance d’une grande compétition européenne rassemblant 80 équipes, permettrait aussi aux clubs moyens de garder
leurs meilleurs joueurs, car avec six places qualificatives, il y a de fortes chances que l’on retrouve ces mêmes équipes en phase de poules. Alors certains diront que les clubs français ne sont
pas prêt de remporter cette coupe, déjà qu’ils peinent dans les Coupes d’Europe actuels… Oui, mais, la magie de la coupe reste la magie de la coupe. Quand on voit l’APOEL Nicosie qualifié en
quart de finale de Ligue des Champions ou bien Porto et Monaco en finale 2004, on se dit que les surprises sont possibles dans n’importe quelles coupes. Alors, pourquoi cela ne serait-il pas
possible dans une Super Ligue des Champions ? 

NON

La Ligue des Champions est sacrée. Anciennement appelé la Coupe des clubs champions, elle existe depuis 1955. C’est la
plus prestigieuse des coupes. Les plus grands clubs du monde s’y affrontent et elle nous offre des affiches de très haut niveau. Toucher à cette coupe serait un sacrilège aux yeux de beaucoup de
personnes. En fusionnant l’Europa League et la Ligue des Champions, on peut se poser des questions sur l’organisation d’une telle coupe. 80 équipes dispersées en 20 groupes de quatre, un sacré
bazar ! Les phases de poules promettent d’être… Excitante. Et les tirages au sort aussi longs que l’accession à la finale. 20 groupes de quatre, cela ne fait même pas au moins un seul grand club
européen par groupes. Combien de matches faudra-t-il disputer avant d’arriver en finale ? 

Dans ce cas-là, les championnats perdraient toutes leurs importances. Les six premiers clubs du championnat seraient
directement qualifiés pour les phases de poules. Qu’en sera-t-il de la bataille livrée par nos équipes, dans le championnat français par exemple ? Terminer 2e ou 6e reviendrait en fin de compte,
pratiquement à la même chose. Beaucoup d’équipes se contenteraient aisément d’une 6e ou d’une 5e place, sans faire les efforts possibles pour viser le podium.  Déjà que notre L1 n’est pas
réputée pour être passionnante, alors que deviendrait le championnat français avec la fusion de la C1 et de la C3 ? 

La Coupe des clubs champions a été créée pour récompenser les meilleurs clubs du continent. Autrement dit, les meilleurs
clubs de chaque championnat européen. Ceux qui se sont donné du mal pour se qualifier dans la plus prestigieuse des coupes. Pour jouer la Ligue des Champions, il faut le mériter et il est
difficilement concevable qu’un club se contentant d’une 6e place puisse participer à une telle compétition. 

Enfin, l’Europa League permet à des clubs qui n’ont pas l’effectif et la qualité pour disputer la Ligue des Champions,
d’avoir une chance de gagner une autre compétition européenne. La Ligue des Champions aux clubs les plus prestigieux, l’Europa League aux clubs moins prestigieux. Cela permet à des équipes du
même niveau de s’affronter. Mais pourquoi diantre voudrait-on bouleverser tout cela ?  

Nicolas Laplume

Suivez-nous !

facebook.png   twitter

Be the first to comment on "Faut-il fusionner l’Europa League et la Ligue des Champions ? – Artn’sport"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*