Interview de Wesley Ngo Baheng, ancien joueur de Newcastle – Artn’sport

On observe souvent des joueurs qu’on considère comme des espoirs du football par leur talent et leur potentiel. Malgré ses
deux atouts, il suffit d’une simple blessure ou de mauvais conseils pour qu’une carrière tombe à l’eau. Et pourtant, il y a des joueurs au mental d’acier, des joueurs qui ne baisseront jamais les
bras. C’est le cas de Wesley Baheng. De Newcastle au Blanc-Mesnil, il aura tout vécu à seulement 22 ans. Aujourd’hui à l’essai dans un club de Ligue 2, il pourrait retrouver le plus haut niveau
très rapidement. 

– Bonjour Wesley, merci d’avoir accepté notre interview. Tout d’abord avant de commencer, peux-tu te
présenter rapidement à nos lecteurs.

 Wesley Baheng, 22 ans, franco-camerounais, je suis
attaquant et je peux aussi évoluer au poste de milieu gauche.

– Tu effectues tes débuts dans le football au club de ta ville à Blanc-Mesnil SF, club qui a
formé Jonathan Babiany. Quels souvenirs gardes-tu de ton enfance dans ce club?

 

 Je garde un très bref souvenir car
j’ai eu ma première licence à l’âge de 8 ans et je suis parti très vite au Havre à seulement 10 ans. Par contre, je suis resté en contact régulier avec mes premiers dirigeants.

– Par la suite, tu rejoins le centre de formation du Havre AC et tu y restes près de 7 ans. A ce
moment-là, tu voulais déjà devenir footballeur professionnel? Comment se déroule ta formation ? 

 

C’est aller très vite pour moi. Sportivement parlant, j’ai souvent été parmi les meilleurs de ma génération et j’ai eu un
comportement exemplaire tout au long de ma formation ce qui ma permit d’avoir de
 très bonnes relations avec les dirigeants du HAC. Oui bien sur, je rêvais d’être professionnel, on nous a fait comprendre que
tout le travail fourni par le club pour les jeunes était
 aussi pour que certains finissent dans le groupe pro un jour.

– A 17 ans, le club te propose un contrat stagiaire pro de 3 000 €. Mais tu refuses. Pourquoi ce
choix? De meilleures propositions à l’époque ou de mauvais conseils?  

Le club m’a proposé un contrat stagiaire mais un évènement inattendu a provoqué ce choix. En effet, je suis
parti
 illégalement à Bolton pendant 3 jours, j’ai était très mal conseillé, les agents avec qui je travaillais m’avaient certifié
que le HAC et
 Bolton étaient d’accord donc je suis parti sans me poser la moindre question. En étant à Bolton j’envoyais des messages à mes amis du HAC sans
cacher quoi que ce soit.

– Ensuite, tu passes un essai dans le club prestigieux de l’Ajax Amsterdam mais tu décides
en août 2007 de signer à Newcastle un contrat pro de trois ans, « d’environ 10000 € par mois »  entraîné par Sam Allardyce que tu avais rencontré
à… Bolton. J’imagine qu’à ce moment-là, tu n’a pas hésité une seule seconde. 

Oui le mercato était pratiquement fini, Sam Allardyce qui avait apprécié mon jeu à Bolton avait signé a Newcastle et il a souhaité que je signe la bas. C’est aller très vite, c’était trop beau.. Qui aurait refusé un contrat pro
offert par
 Newcastle ? je n’avais pas encore 18 ans et me voilà avec dans l’effectif avec de grands joueurs.

– Que penses-tu des Magpies, de sa formation, de leur saison et de leurs infrastructures?
Comment s’est déroulé ton adaptation ? 

C’est vraiment un très grand club, tout est réuni pour être en confiance, pour se sentir à l’aise. Au niveau de la
formation, c’est un club qui cherche à développer leur centre de formation sainement. Les infrastructures sont vraiment bien, aucun joueur ne peut se plaindre dans ce club.

– Malheureusement, tu subit une grave blessure au ligament qui te laissa indisponible un long
moment et qui sera le début de blessures à répétition qui vont t’empêcher de disputer le moindre match professionnel. Malgré tout, quels souvenirs gardes-tu de ce passage
à Newcastle avec la réserve ?

Les blessures ont vraiment freiné mon évolution, je suis certain que sans blessures,
je serai en premier
 league aujourd’hui. J’ai fini meilleur buteur en réserve, j’ai joué contre de très bons joueurs tels que Gary Neville, Wes Brown etc… donc je garde vraiment un bon
souvenir, j’ai
 énormément appris pendant mes années la bas. 

– A partir de ce moment-là, ta carrière est en chute libre avec de nombreux essais non concluant. D’après
toi, pourquoi as-tu enchaîné autant de clubs dans un aussi court délai sans aucune réussite ? 

 C’est simple, je suis allé faire des
essais la ou on n’avait pas spécialement besoin de moi, je me suis
 précipité alors que mon parcours avait de quoi plaire…

– Lors de ce passage à vide, tu signes avec Hereford United en Ligue One(D3) avec un
contrat « par semaine ». Tu peux nous en dire sur ton contrat plutôt  »étonnant ».

C’était un contrat renouvelable chaque vendredi, tout dépendait donc de la volonté du coach. Je conseille ce type de
contrat à personne.

– Pour garder le rythme, tu décides de revenir jouer avec ton club d’enfance
le Blanc-Mesnil SF. Aujourd’hui, quelle est ta situation? Est-ce qu’on pourrait bientôt te revoir au plus haut niveau ?
 

Oui j’ai fait un choix très courageux, revenir dans le foot amateur pour me relancer. J’ai toujours
les mêmes ambitions et oui on me reverra au plus haut niveau, je n’ai pas de doute à ce niveau-là, je cherche à rebondir dans un club de national (interview réalisée mi-fin mai).

– Malgré tout, tu n’as que 22 ans. Quel est pour le moment ton plus grand regret dans ta carrière ?

 Le plus grand regret… surement la gestion de ma carrière après avoir
quitté Newcastle.

– Quels sont tes objectifs pour la suite ?

Revenir au plus haut niveau étape par étape. 

– Quel est ton modèle dans le football d’aujourd’hui ?

Mon modèle dans le foot est Didier Drogba, son parcours est incroyable tout comme sa prestation en finale de la
Ligue des Champions cette année.

On ma raconté que ta seconde passion était la musique, en particulier le rap. Peux-tu nous en
dire un peu plus ?

 Je fais du rap depuis mon jeune âge, c’est naturel, écrire me
permet de me changer les
 idées et d’évacuer tout ce qu’il y a en moi, je veille à ce que la musique ne devienne pas un obstacle dans ma carrière.

Dernière question, un petit mot sur Artn’sport ?

 C’est un très bon site au style
moderne et assez explicite, je recommande ce site à tous les fans de foot.

 
propos recueillis par Benyahia Ali  

Suivez-nous !

facebook.png   twitter     http://flavius.reverso.net/img/languages/es.png    http://flavius.reverso.net/img/languages/en.png

Soyez le premier a répondre à "Interview de Wesley Ngo Baheng, ancien joueur de Newcastle – Artn’sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*