Auxerre-Monaco (0-2): l’ASM prend le large ! – Artn’sport

 

http://www.asm-fc.com/assets/_resampled/resizedimage600335-AJAASM-YFC.jpg

La ligue 1 se rapproche pour les hommes de Claudio Ranieiri. Vainqueur d’Auxerre au stade de l’Abbé-Deschamps samedi
après-midi (0-2) grâce à un doublé de Ferreira Carrasco. Monaco conforte sa place de leader et compte désormais 8 points d’avance sur Guingamp, quatrième. Une victoire qui n’est pas peut-être pas
éclatante, mais qui reste marquée par une faible opposition de l’AJ Auxerre. 

Ferreira Carrasco en grande forme 

Avec les mauvaises performances vendredi soir de Angers, de Guingamp et même de Caen contre Lens, Monaco avait l’occasion
de prendre le large dans cette ascension pour La Ligue 1. Toujours sans Ibrahima Touré, laissé une nouvelle fois sur le banc, mais avec un quatuor offensif composé de Lucas Ocampos, Dirar,
Carrasco et de Germain, les Monégasques ont pris le meilleur sur leurs adversaires au terme d’une première période à double face. Pour Auxerre, c’est une équipe assez jeune sur le papier avec
Ntet, Haller et avec l’expérience de Kapo au milieu de l’équipe de Bernard Casoni. Dès le début du match, avec une défense auxerroise beaucoup trop lente et pas assez attentive, Dirar se
crée la première grosse action de ce match avec belle combinaison avec Valère Germain.

Par la suite, le Belge Ferreira Carrasco, sur coup-franc, inquiète lui aussi Olivier Sorin. Mais Auxerre, sous l’impulsion
d’un Steven Langil des grands soirs est tout proche d’ouvrir le score après un débordement côté droit. Un peu plus tôt dans ce match, c’est le jeune Haller sur une action de Ntet qui rate
l’occasion d’ouvrir le score. Du coup, à force d’être trop maladroits devant le but, les Auxerrois ont fini par se faire piéger par un festival technique de Yannick Ferreira Carrasco qui crucifie
trois défenseurs pour tromper avec sang-froid Sorin (0-1, 27e). Avec ce gros coup au moral, l’AJA n’est plus dans le match. Après un poteau trouvé par Ocampos quelques minutes avant, c’est une
nouvelle fois le belge Carrasco qui va inscrire son second but sur un penalty provoqué par Dirar (0-2, 45e+2). 

La seconde période continue sur les mêmes bases. Le portier auxerrois s’interpose avec brio devant Germain puis
Ferreira Carrasco. Dans la foulée, Kagelmacher a vu son plat du pied sauvé sur la ligne par Henbgart. Les joueurs de la principauté ont peu à peu desserré leur étreinte, se contentant de
contres. Auxerre n’aura su se montrait dangereux qu’en toute fin de match par Kapo et Ndinga. Une victoire qui confirme une nouvelle fois que Monaco est bien partie pour accéder en Ligue 1,
qui possède huit points d’avance sur Nantes, Angers et Guingamp, neuf sur Caen. Un résultat qui satisfait Yannick Ferreira Carrasco, auteur d’une très bonne prestation: « On devait gagner
pour creuser l’écart sur nos poursuivants qui n’ont pas eu de bons résultats, vendredi soir. On ne perd plus depuis un moment. On doit continuer jusqu’à la fin de la saison pour valider la montée
en Ligue 1. »

La ligue 1 se rapproche, le mercato aussi 

Si tout va bien, Monaco devrait retrouver l’élite l’année prochaine et devrait se renforcer avec un recrutement important.
D’après L’Equipe du jour, l’ASM et son président Dimitri Rybolovlev, 100e fortune mondiale, se serait donc renseigné sur Radamel Falcao, le buteur de l’Atlético Madrid, notamment suivi par
Chelsea et le Real Madrid. On parle aussi de Joao Moutinho, le milieu de terrain du FC Porto, du Lillois Aurélien Chedjou, du Parisien Mamadou Sakho, du gardien Stéphane Ruffier et le Lyonnais
Maxime Gonalons. On parle aussi en Pologne de l’attaquant Danijel Ljuboja. Soit ce qui se fait de mieux ou presque parmi l’élite. Après la rumeur Del Piero au mercato
hivernal
,
 l’objectif est clair pour Monaco, le maintien ne suffit pas, les dirigeants monégasques, qui espèrent avec ce recrutement haut de gamme, retrouver la
Ligue des Champions dès 2014. 

Auxerre: Sorin – Hengbart, Boly, Jullien, Sidibé – Mandjeck (Segbefia 46), Monconduit – Langil , Kapo (cap), Ntep (Bourgeois 40)- Haller
(Haddad 67). 
Entraîneur: Bernard Casoni

Monaco: Subasic – Kagelmacher, Medjani, Raggi, Kurzawa – Obbadi (Ndinga
73), N. Mendy – Dirar (I. Touré 78), Ocampos (Rivière 69), Carrasco – Germain (cap). Entraîneur: Claudio Ranieri

photos: asm-fc/Gettyimages

Ali Benyahia

Be the first to comment on "Auxerre-Monaco (0-2): l’ASM prend le large ! – Artn’sport"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*