Falcao : Monaco frappe un (très) grand coup – Artn’sport

 

Courtisé par les plus grands clubs du
Vieux Continent, Radamel Falcao a finalement opté pour l’AS Monaco, tout juste revenue en Ligue 1. Le club princier affiche ainsi ses ambitions aux yeux de la France et même de l’Europe, et
s’offre un des meilleurs attaquants actuels. Et dire que l’ASM ne dispute aucune coupe d’Europe cette année…

Enfin un concurrent pour Ibrahimovic

Derrière les deux intouchables que sont Ronaldo et Messi, il y a une poignée de joueurs offensifs dans le monde qu’on ne
saurait partager. Parmi eux figure Radamel Falcao, considéré par certains comme le meilleur numéro 9 actuel, bien que je nuancerais ce propos dans la mesure où le Colombien n’est pas (encore)
habitué à la Ligue des champions, et n’a pas évolué dans un club capable de viser le titre dans un grand championnat européen. Néanmoins, s’il est impossible pour moi de dire si Falcao est
meilleur que van Persie, Cavani ou Ibrahimovic, le contraire est également impossible à affirmer, ce qui veut déjà dire beaucoup.

Avec deux saisons consécutives à plus de 20 buts en Liga, deux Ligue Europa et un record de buts inscrits (17 !) en une
édition, Falcao a prouvé qu’il était une redoutable machine à marquer. Ces chiffres, aussi vertigineux soient-ils, ne doivent pas faire oublier à quel point le Colombien est un attaquant complet
et précieux dans le jeu, dont le duel avec Ibrahimovic promet déjà d’être spectaculaire tout au long de l’année. Moins physique mais plus rapide que le Suédois, le nouveau Monégasque, sans être
adepte des arts martiaux, est également capable de marquer dans des positions acrobatiques invraisemblables. Droitier, il peut marquer du gauche, aussi bien en enroulant le ballon lucarne opposée
qu’en piquant devant le gardien. Joueur de surface au sang froid similaire à Trezeguet, il peut également prendre la profondeur et marquer seul, après avoir éliminé un ou deux défenseurs. Oui,
c’est un phénomène qui rejoint la Ligue 1, qui forcera probablement Ibrahimovic à être meilleur encore pour garder son statut de meilleur buteur et de meilleur joueur du championnat. Sans
comparer à ce qui se passe entre Messi et Ronaldo, on devrait avoir droit à beaucoup de spectacle cette année !

Et l’année prochaine ?

Une météo clémente toute l’année, la possibilité de marcher dans la rue sans être embêté par des fans trop intrusifs, un
projet sportif ambitieux, une fiscalité avantageuse qui multiplie par deux les moyens financiers pour recruter des étrangers… Si on excepte l’absence de ferveur au stade, le projet asémiste n’a
pratiquement que des avantages pour les joueurs. La décision de Falcao de rejoindre l’ASM n’est pas exclusivement financière, puisque le Colombien est amené à devenir la figure de proue d’une
équipe capable de gagner la Ligue des champions dans quelques années, ce qui est évidemment attractif pour tout joueur. Et comme en football, un contrat peut être rompu en cas d’offre de
transfert, Falcao peut toujours changer de fusil d’épaule si le projet monégasque ne tenait pas ses promesses. Lors de sa première « saison qatarienne », le PSG n’avait pu recruter que le seul
Pastore comme star, la qualification en C1 permettant ensuite d’envisager des joueurs comme T.Silva et Ibrahimovic. Si l’ASM se qualifie pour la prochaine édition de la qualification reine, et vu
le recrutement effectuée dès son retour en Ligue 1, on peut déjà imaginer du très très lourd rejoindre le Rocher en juillet 2014…

Darinh (www.chroniquededarinh.football.fr)

Be the first to comment on "Falcao : Monaco frappe un (très) grand coup – Artn’sport"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*