Monaco, le titre pour cette saison ?

 

Il y a quelques années, le PSG a frôlé la relégation. Monaco, quant à lui, y a goûté. Ces deux équipes sont à l’heure actuelle les deux palaces de cette Ligue 1. Si les Monégasques sont promus, ils entendent bien jouer leur partition cette saison.

 

Les supporteurs monégasques sont aux anges. Ils peuvent avoir les yeux plein d’étoiles. Il y a de quoi. La galère du club qui a navigué dans les eaux troubles de la ligue 2 relève désormais du passé. Depuis que Dmitry Rybolovlev a pris les commandes du navire, l’AS Monaco est passée dans une autre galaxie. Sacré champion de France de ligue 2 cette saison, Monaco ne compte pas faire office de figurant en Ligue 1. Le club entend bien titiller le PSG, perché au sommet. Une constellation de stars : James Rodriguez, Joao Moutinho, la petite perle portugaise, ainsi que Radamel Falcao, buteur providentiel, ont signé. Dans ce grand chantier de conquête de la Ligue 1, le club de la Principauté a aussi enregistré les venues de Ricardo Carvalho,  Eric Abidal, pour étoffer sa défense et présenter une équipe solide. Sans oublier Jérémy Toulalan, qui sera l’essuie-glace de cette formation.

 

 

 

Cette vague de stars est-elle suffisante pour contrecarrer un PSG très ambitieux, champion sortant ?

 

Si Monaco a dépensé sans compter, le PSG n’a pas non plus lésiné sur les moyens. En plus d’avoir gardé ses cadres -hormis le départ de Carlo- il s’est considérablement renforcé. S’il dispose du meilleur défenseur central, ambassadeur de l’élégance sur le terrain, en l’occurrence Thiago Silva, le club de la capitale a su attirer dans ses rangs Marquinos, un joueur convoité par le grand Barça. Il devrait former la charnière centrale avec le capitaine de la Seleçao. Cérise sur le gâteau : Paris a chipé à l’ASM Lucas Digne, grand espoir du foot français. Un élément que les deux clubs, rivaux de circonstance, se disputaient. En plus, côté gardien, Subasic n’est pas bien côté en ce moment. Là où le PSG dispose d’un rempart solide, Salvatore Sirigu. Face à la vieillesse de la charnière centrale et du manque d’expérience de son gardien, Monaco est, à coup sûr, désavantagé.

 

En ce qui concerne le milieu, c’est le seul domaine où Monaco peut bien concurrencer le PSG. En recrutant James et Moutinho, les dirigeants monégasques ont fait preuve d’une dextérité insoupçonnable. Ce sont deux larrons en foire. Falcao se régalera. Les 3 joueurs se connaissent merveilleusement. Des caviars, el tigre en aura. La seule crainte, c’est que sur le banc, l’équipe manque d’expérience : Obbadi (19 matches en L1 à 30 ans), Ndinga n’a pas retrouvé son rayonnement  (Auxerre). Pastore, Motta, Matuidi, c’est quand même alléchant !

 

 

En attaque, c’est là où le bât blesse. Au moment où le PSG enregistre la venue du Matador, Edison Cavani, qui va former avec Zlatan un des meilleurs duos au monde, Falcao sera épaulé par Ferrera Carrasco ou Ocampos-deux jeunes qui vont découvrir la L1- et de Valère Germain. Alors qu’au PSG, il y a des internationaux. Des joueurs de qualité : Lucas, Lavezzi, Menez. Assez pour plier une défense. Falcao indisponible, qui sera en attaque pour tirer l’équipe vers le haut ? Monaco est conscient qu’il manque une pièce au puzzle : recruter un attaquant confirmé. Le nom d’Hulk a été avancé. Wait and see.

 

Avec un effectif assez jeune et/ou inexpérimenté, le titre ne sera certainement pas pour cette année. Même si le foot n’est pas une science infuse. Le recrutement du jeune Antony Martial et de Nicolas Isimat-Mirin laisse croire que les Monégasques préparent l’avenir. Une décision raisonnable, puisqu’il aura fallu deux ans au PSG pour être champion de France. Cependant, on risque d’assister cette année ou dans les années à venir à un championnat à deux vitesses. Comme en Espagne. Au grand dam des férus de foot.

 

 

Moussa SARR

Soyez le premier a répondre à "Monaco, le titre pour cette saison ?"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*