Youri Tielemans: talent précoce

 

 

La Belgique, pays de 11 millions d’habitants, connu pour son Manneken-pis et ses bières est en train de devenir une usine à talent. Avec des joueurs de plus en plus appréciés sur la scène mondiale comme Hazard, Kompany ou Benteke, le pays est en passe de devenir une très grande puissance en matière de football. Avec un championnat à deux vitesses, un club se démarque pour sa formation: le RSC Anderlecht. Avec sa filière argentine et son centre de formation de qualité, le club de la capitale sort chaque année de nouvelles pépites. Après sa première entrée contre Lokeren, les supporters parlaient plus de leur nouveau talent que de la défaite. Oui, Youri Tielemans est encore un gamin de 16 ans qui par sa technique et son audace est en train de prendre une place importante au sein des mauves.

 

Mai 2013: Youri Tielemans signe son premier contrat professionnel avec le Sporting. Alors qu’il évoluait dans les rangs des U17 la saison 2012-2013, sa carrière se voit propulser au niveau supérieur, la Jupiler League. Né le 7 mai 1997, il suscitait déjà la convoitise de plusieurs équipes du top européen, on se demande pourquoi. Revenons sur le joueur. Youri à 16 ans, né à Sint-Pieters-Leeuw d’une mère Congolaise, et présent au sein du club depuis son enfance. D’ailleurs, beaucoup était déjà certain de son talent. « Il a toutes les qualités nécessaires pour arriver très loin », reprend Jean Kindermans. « Éduqué depuis tout petit chez nous, il a évidemment acquis la technique qu’on aime tant dans la maison mauve. Et j’inclus la technique de frappe que Youri maîtrise parfaitement comme on a pu s’en rendre compte sur les phases arrêtées. Ce qui le rend si fort, c’est également sa mentalité. Malgré son talent brut, c’est un gros bosseur. Il était toujours assidu aux entraînements avec la volonté de progresser. Quand un talent exceptionnel aime autant travailler, on peut parler de perle rare. »

 

 

Milieu de terrain polyvalent, il a pu montrer aux fans de Jupiler League tout son talent contre Lokeren en étant décisif sur l’égalisation et au départ de plusieurs actions. A l’inverse de nombreux joueurs belges, Youri Tielemans a pris la décision de rester en Belgique près de sa famille que de partir à l’aventure en terre anglais comme Januzaj à MU ou Musonda à Chelsa. Son agent le confirme « Mais il n’a même jamais été question d’un départ. Sa maman veut qu’il termine ses secondaires en Belgique. Elle insiste beaucoup sur la scolarité de son fils. Pour moi, c’est un vent de fraîcheur que d’avoir des parents qui se tracassent plus pour le diplôme de leur fils que pour son portefeuille… »

 

Depuis cette rencontre face à Lokeren, il a pu apparaître cinq fois sur les pelouses de Jupiler League, dont trois fois comme titulaire. On n’oublie pas son très bon match contre Eupen en coupe et contre Malines en championnat. Mais c’est surtout sa récente performance face à l’Olympiacos qui lui a permis de se montrer au reste du monde. Le troisième plus jeune joueur de l’histoire à avoir joué en compétition européenne a impressionné les spécialistes pour ses débuts en C1. Pourtant, Youri Tielemans est encore en cinquième secondaire à l’institut Sint-Guido, qui correspondant à la classe de première. Le talent du RSCA va devoir réussir à gérer un début de carrière prometteur et les études. « Il aime étudier, mais il va maintenant devoir apprendre à combiner le foot chez les adultes et sa scolarité. Heureusement, Youri ne connaît pas le stress et pourra probablement bien gérer cette situation. »

 

En tout cas, quel que soit l’adversaire, il joue avec le même enthousiasme et la même envie de prendre ses responsabilités en tant que patron de l’entrejeu. Avec une maturité hors norme pour son âge, il nous rappelle celle de Vincent Kompany à ses débuts. Youri Tielemans est un talent précoce avec un environnement solide, comme on aime.

 

Benyahia Ali

Soyez le premier a répondre à "Youri Tielemans: talent précoce"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*