L’équipe-type de la première partie de saison (Ligue 1)

Serge Aurier (Toulouse)

 

 

La ligue 1 s’ arrête quelques semaines après une première partie de saison marquée par la supériorité parisienne, la confirmation monégasque et la demi-surprise lilloise. Juste avant le mercato qui chamboulera les effectifs hexagonaux, petit retour sur ce début d’exercice avec la fameuse équipe-type de Artn’Sport.

Vincent Enyeama : l’ancien numéro deux du Losc s’est offert une première partie de saison exceptionnelle avec cette série d’invincibilité de 1062 minutes, stoppée par un sale but dévié par Kyaer à Bordeaux. Celui qui a gagné les surnoms de superman ou encore de Jésus, a effectivement fait des miracles dans les cages lilloises et n’a laissé passer que 8 buts.

 

Serge Aurier : certainement le moins connu de cette équipe, le sosie officiel de Bernard Mendy a su, lui, travailler sa qualité de centre pour offrir 4 passes décisives. Rapide, accrocheur et puissant l’international ivoirien de 20 ans ne restera pas longtemps à Toulouse, sa valeur marchande ne cessant d’enfler.

 

Marko Basa : le solide défenseur monténégrin n’est pas étranger à la solidité du Losc : impérial dans les airs, dur sur l’homme et même décisif sur coup de pied arrêté, barbe noire confirme son statut de grand défenseur de la Ligue 1.

 

Thiago Silva : il a un jeu de tête incroyable, il relance propre, peut dribbler n’importe qui, et pourtant il joue défenseur central. Le brésilien capitaine des rouges et bleus sait taclé, jaillir devant son adversaire et défendre sans jamais se livrer. Attendez un instant…on est bien sur que ce type joue en ligue 1 ??

 

 

Layvin Kurzawa : le latéral gauche avec un nom de héros de manga japonais est l’une des bonnes surprises du côté du Rocher. Le jeune français aime amener le surnombre devant et combiner avec les joueurs offensifs, et quand c’est l’heure de défendre il fonce à toute vitesse protéger son couloir. Que demander de plus ?

 

Thiago Motta : l’ingénieur du jeu parisien a la fâcheuse tendance à se faire remarquer quand il n’est pas sur le terrain. Sans lui le Paris Saint-Germain redevient presque une équipe ordinaire c’est dire.

 

Rio Mavuba : pas le plus en vue du championnat, le capitaine lillois fait parti des meubles. On connait ses qualités et son absence de gros défaut. On aurait pu le remplacer par Verratti, Obbadi, Matuidi ou Toulalan, mais l’année de la Coupe du Monde au Brésil, quand un mec s’appelle Rio on ne peut passer a côté (en plus il a mis Zlatan à terre avec une seule main).

 

Zlatan Ibrahimovic : retournée acrobatique de 30 mètres. Deuxième meilleur passeur du championnat. Meilleur buteur. Ibra n’a pas besoin d’être dans l’équipe type de Artn’Sport pour savoir qu’il est le meilleur.

 

James Rodriguez : on ne sait pas comment prononcer son prénom, mais quand il est sur le terrain on remarque vite le prodige colombien. Des geste venus d’ailleurs, des coup-francs à faire se lever un Juninho, l’ancien attaquant de Porto et sans conteste un joueur  » fuoriclasse ».

 

 

Edison Cavani : le Rascar Capac de la ligue1 n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s’imposer à Paris. Habité par une « grinta » toute uruguayenne, ce tueur des surfaces fait parti du top 10 des attaquants mondiaux (en plus il peut jouer arrière- droit en cas de pépin).

 

Radamel Falcao : Falcao n’est pas bien a Monaco, il a souffert d’une blessure diplomatique, il ne croit plus au projet du club et ne pèse pas dans le jeu des rouges et blancs….oui mais Falcao c’est 9 buts en 1200 minutes et pis c’est tout !

 

Remplaçants : Mandanda, Bedimo, Kjaer, Verratti, Toulalan, Lacazette, Kalou, Thauvin.

Schéma : 4-2-3-1 avec Ibra en numéro dix

 

Capitaine : Mavuba pour ses bonnes relations avec le corps arbitral.

 

Entraîneur : Laurent blanc, à la base c’est notre dixième choix mais tous ses collègues ont refusé.

 

Et comme c’est Noël et que chez Artn’Sport on n’est pas des pinces, je vous laisse avec l’équipe-type des joueurs sous-cotés, histoire de les recruter dans toutes vos équipes virtuelles.

 

Agassa (Reims), Fabinho (ASM), Abdennour (TFC), Perrin (Saint-Etienne), Souare (Losc), Wass (ETG), Lemoine (Saint-Etienne), Jouffre (Lorient), Khazri (Bastia), Djordjevic (Nantes), Braithwaite (TFC).

 

Superbonus : Arthur Masuaku, Valenciennes (on en reparle dans quelques temps)

 

Cyril Daufresne

Soyez le premier a répondre à "L’équipe-type de la première partie de saison (Ligue 1)"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*