Incroyable dénouement en Championship !

En début de semaine, nous avions fait un focus sur cette course aux playoffs en Championship, le verdict a eu lieu et c’est finalement Brighton qui s’est octroyé le dernier sésame en venant à bout de Nottingham Forest dans les ultimes instants.

 

Nottingham Forest 1-2 Brighton (Derbyshere 22e / Ward 53e, Ulloa 90+2)

 

Les Seagulls le savaient, la place qualificative pour les playoffs serait très difficile à aller chercher. Ce dernier match à Forest avait tout d’un traquenard, un traquenard rapidement confirmé par l’ouverture du score assez rapide de Matt Derbyshire (1-0 22e) qui inscrivait du même coup son 7ème but de la saison. Cueillis à froid, la formation de Oscar Garcia allait se voir contrainte et forcée d’égaliser, car à Reading, Burnley menait certes, mais n’empêchait pas les Royals d’être en barrages. Le match était décousu, Brighton ne parvenait pas à forcer la décision. Mais à force de pousser, la défense des Reds concédaient l’égalisation de Stephen Ward en début de seconde période (1-1 53e). Une belle passe d’armes s’enclenchaient alors, les deux équipes jouaient crânement leur chance à fond. Le temps s’écoulait en défaveur des coéquipiers de Leonardo Ulloa, et une mauvaise nouvelle n’arrangeait pas les affaires des joueurs du Sussex, puisque Reading égalisait face à Burnley. Un dernier quart d’heure de folie à City Ground, où Brighton attaquait sans relâche, à l’image d’un Kazenga Lualua virevoltant mais trop individualiste. Les secondes s’écoulaient, Nottingham ne rompait pas, Dorues De Vries le portier Néerlandais de Forest se montrait déterminant devant Ulloa (87e).

 

L’attaquant Argentin qui va être le héros du match, dans le temps additionnel, sur un centre millimétré de Mackail-Smith, le meilleur buteur des Seagulls trompait d’une tête à bout portant De Vries (1-2 90+2). Explosion de joie des supporters visiteurs ! Brighton se qualifie in extremis devant Reading, pour un petit point ! Ils affronteront Derby en match aller-retour et ceci dès jeudi.

 

 

Reading 2-2 Burnley (Trippier c.s.c 17e, Mc Cleary 58e / Arfield 20e, Ings 28e)

 

Sixième et dernier qualifié au coup d’envoi, Reading avait son destin en main. Les Royals confirmaient leur place de barragiste rapidement , quand Kiera Trippier concédait un but égalisateur d’entrée (1-0 17e). Mais Burnley ne retrouve pas la Premiere League pour rien et les Clarets qui n’ont concédé que trois défaites à l’extérieur cette saison, revenaient dans la partie grâce à Arfield (1-1 20e) et passait devant au tableau d’affichage, Danny Ings intenable inscrivait son 21e but de la saison (1-2 28e). Les Royals ne se laissaient pas abattre et avec un public survolté, parvenaient à égaliser par Mc Cleary (2-2 58e). Ce but égalisateur valait de l’or, puisqu’il envoyait Reading affronter Derby. Malheureusement, Brighton éteignait les espoirs de tout un stade dans le temps additionnel, Ulloa plongeait le stade sous silence alors que les spectateurs envahissaient le terrain. Nigel Adkins et ses hommes ne verront pas les playoffs.

 

Blackburn 4-3 Wigan (Carney 13e, Gestede 19e et 35e, Rhodes 84e / Ramis 17e, McClean 59e, Maynard 87e)

 

Encore en course mathématiquement, les Rovers avaient encore un infime espoir de disputer les playoffs. Face à Wigan déjà qualifié, les coéquipiers de Rudy Gestede prenaient le match par le bon bout en ouvrant la marque par Carney (1-0 13e), Wigan revenait cependant rapidement dans la partie par Ramis (1-1 17e). Mais en ce moment, l’ancien Messin Gestede marche sur l’eau, l’attaquant franco-béninois en un quart d’heure inscrivait un doublé (19e et 35e). Les deux formations offraient un beau spectacle et ne dérogeaient pas à la règle d’un championnat porté vers l’attaque. Mc Clean réduisait le score après la reprise (2-3 59e) et en toute fin de partie, Jordan Rhodes l’excellent attaquant Écossais parachevait le succès des locaux (4-2 84e). Même si, Maynard, trois minutes plus tard, permettait aux Latics de revenir à un but (3-4 87e)

 

 

Birmingham miraculé

 

En bas de tableau, Doncaster et Birmingham allaient se battre pour ne pas descendre. Les vikings à Leicester, couronné champion de Championship, et les Blues à Bolton qui n’a plus rien à jouer. Les deux rencontres étaient âpres, Doncaster qui possédait un point d’avance sur Birmingham avant le début du coup d’envoi, tenait son maintien et envoyait en League One, un récent pensionnaire de Premiere League (la formation actuellement dirigée par Lee Clark est descendu à l’étage inférieur en 2011). Malgré le but sur pénalty de Leicester, Bolton menait face aux coéquipiers du géant Serbe Zigic. Les Wanderes qui enterraient même à un quart d’heure les espoirs des Blues, Luka Jutkiewicz doublait l’avantage. On se disait alors que Birmingham n’avait plus aucune chance de revenir, que nenni ! Zigic permettait aux visiteurs de revenir à un but au tableau d’affichage. Il ne manquait plus que l’égalisation pour voir City arracher à la différence de buts le maintien. Et dans le temps additionnel, Paul Caddis ancien joueur de Celtic et de Swindon égalisait, permettant ainsi à Birmingham de rester au second échelon national.

 

Les promus : Leicester City, Burnley

Les barragistes : Derby County, Queens Park Rangers, Wigan et Brighton (match aller-retour, affiche des 1/2 : Derby-Brighton / Wigan-QPR)

Les relégués : Doncaster, Barnsley, Yeovil

 

Thomas Bernier

Be the first to comment on "Incroyable dénouement en Championship !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*