Brésil – Croatie: Comme on se retrouve… – Artn’sport

 

Entre un climat passionnel et de tension sociale, la Coupe du Monde 2014 débute ce soir au Brésil à Sao Paulo (22h). Même si cette compétition ne suffira pas à effacer les inégalités et la colère de la population, la victoire est impérative pour le Brésil. En face, même si les hommes de Niko Kovac sont dotés de très bons joueurs comme Modric et Rakitic, ils seront privés de soir de leur meilleur buteur, Mario Mandzukic.

Sélection la plus titrée avec 5 étoiles sur le maillot, le Brésil part évidemment favori du mondial 2014. Soixante-quatre ans après le «Maracanazo» et la défaite contre l’Uruguay privant le pays de son premier titre de champion du monde, un second échec à domicile de la Seleçao serait vécu comme une terrible humiliation. Elles devront également cacher les infrastructures qui malgré des promesses, se révèlent être de piètre qualité.

Sur la qualité de l’effectif, le Brésil n’a jamais eu une charnière centrale aussi efficace. Chaque poste est doublé avec la qualité des joueurs, le Brésil est donc plus que favori pour cette Coupe du Monde 2014. Nous allons aussi savoir si ce Brésil a les capacités et les épaules pour dans un premier temps passer un à un les obstacles qui vont se dresser devant lui. Il faudra une formation disciplinée, soignée et qui ne devra pas vendanger les occasions qui se présenteront à elle au moment du dernier geste, chose qu’elle a su faire lors de la dernière Coupe des Confédérations.

Pour la qualité offensive, Fred et Hulk par exemple devront se montrer altruiste devant le but et mettre dans de bonnes conditions leurs partenaires. Bernard et Jo seront l’une des nombreuses solutions de rechange pour Scolari dans le domaine offensif. Neymar, le joueur attendu pendant cette coupe du monde fait appel au public Brésilien:

« Je demande aux fans de la patience, car il y aura des matchs difficiles. C’est la Coupe du Monde et on se prépare pour ne pas faire d’erreurs durant la compétition. Nous attendons beaucoup des fans qui seront notre 12e homme. S’ils sont à 100% à chaque match, le Brésil sera difficile à battre. » 

Pour la Croatie, ce n’est pas un cadeau d’avoir en match d’ouverture le Brésil. Mais avec des joueurs comme Rakitic – Modric – Kovacic au milieu de terrain, le sélectionneur Niko Kovac dispose d’un trio de meneurs de jeu, tous capables de faire la différence. Le joueur attendu sera Ivan Rakitic qui sort d’une grande saison à Séville, capitaine d’une équipe vainqueur de la Ligue Europa et en partance pour le FC Barcelone. Luka Modric a lui aussi été sacré champion d’Europe, en étant titulaire indiscutable au Real Madrid pour décrocher La Décima. Pour Kovacic, il est l’un des joueurs d’avenir de cette sélection. A seulement 20 ans, il compte déjà 8 sélectons avec la Croatie.

Le point faible de cette nation reste ses lacunes défensives. Au poste de latéral droit, c’est Dario Srna, le joueur d’expérience, qui est titulaire. À gauche, avec les blessures de Strinic et Pranjic, la Croatie se retrouve sans arrière gauche. Le sélectionneur va donc devoir improviser avec par exemple la titularisation du joueur de la Genoa, Sime Vrsaljko. En défense centrale, la Croatie peut compter sur Dejan Lovren, auteur d’une excellente saison à Southampton, mais moins sur Vedran Corluka, parfois un peu lent sur ses déplacements. Vous l’avez compris, la lenteur de la charnière centrale est un avantage pour le Brésil et son jeu rapide en contre attaque. 

En attaque, la suspension de Mandzukic va permettre de voir en toute logique Nikica Jelavic en pointe. Comme Mario, son atout reste son jeu aérien qui peut profiter à des joueurs comme Olic ou encore Perisic. Le sélectionneur Niko Kovac s’exprime sur sa stratégie pour battre la Séleçao:

« Comme le Brésil, nous aimons avoir la possession de la balle car si vous avez le ballon, votre adversaire ne peut pas marquer. Le Brésil n’aime pas trop courir après le ballon. Nous essaierons donc de garder le plus possible le ballon mais aussi de nous créer des occasions. Nous n’allons pas faire que défendre, nous allons essayer d’attaquer. Le Brésil est si fort que si on veut réussir contre eux, il faut marquer, et nous allons essayer de marquer et de ne pas prendre de buts. Mais nous savons tous qui est le grand favori pour gagner la Coupe du monde, nous nous battrons pour la 2e place. ».

Même si la Croatie est une nation correcte, la sélection de Niko Kovac ne brille plus sur la scène internationale si l’on excepte un petit 1/4 de finale à l’Euro 2008. Les Croates ont tout de même une chance, le Brésil aura Julio Cesar dans les buts et les Damiers auront deux brésiliens dans ses rangs, Sammir et Eduardo Da Silva.

Composition probable du Brésil : Juilo Cesar – Daniel Alves, David Luiz, Thiago Silva (Cap.), Marcelo – Luiz Gustavo, Paulinho, Oscar – Hulk, Fred, Neymar.

Composition probable de la Croatie : Pletikosa – Srna (Cap.), Corluka, Lovren, Vrsaljko – Modric, Rakitic, Kovacic – Perisic, Jelavic, Olic.

Ali Benyahia

Soyez le premier a répondre à "Brésil – Croatie: Comme on se retrouve… – Artn’sport"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*