Qui freinera l’hégémonie des clubs mexicains?

C’est la 50e occasion que les clubs de la confédération se disputent le titre de champion de la CONCACAF. 24 clubs éparpillés un peu partout dans la région se batailleront une place pour la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2015. La première partie (Groupe A,B et C) est à lire sur La Talonnade, le site de notre rédacteur Ritchie Soto ! 

Groupe D

Tauro connaît un début de saison pénible et la défaite de 2-1 à domicile en ouverture de Concachampions contre les Jamaïcains de Waterhouse a fait mal. Les attentes du Tauro FC étaient pourtant claires en début d’année : atteindre les demi-finales en championnat national et passer le 1er tour de la Ligue des champions, après 5 échecs de file (1er club panaméen à disputer 5 Concachampions de suite). C’est en comptant sur des jeunes compétitifs qui poussent les plus vieux que les Panaméens aimeraient toujours avoir la chance de ravir la première place au favori du groupe, DC United. La première partie est à lire sur La Talonnade, le site de notre rédacteur Ritchie Soto !

 

Le milieu Israel Sanjur avait été vital aux succès du club de Pedregal, marquant 3 buts en 3 matchs de Play-Off lorsqu’ils ont été champions. Le capitaine du club, le vétéran Luis Moreno est aussi reconnu pour être un joueur plutôt costaud, déjà accusé d’avoir maltraité un animal.

DC United

Franchise historique américaine faisant partie des clubs originaux de la MLS, le DC United connaît un mois d’août en dents de scie, après avoir aligné 4 victoires consécutives au mois de juillet. Présentement 2e dans l’Est (4e en MLS), c’est un total de 7 matchs que les Black-and-Red disputeront au mois d’août, avec la visite de cette semaine des surprenants Jamaïcains du Waterhouse FC.

 

Pire équipe l’an dernier en MLS, ils ont battu le Real Salt Lake en finale de la Lamar Hunt US Open Cup 2013 (Dwayne De Rosario meilleur buteur de la compétition), héritant ainsi d’une place en Ligue des champions.

 

En plus de l’attaquant argentin Fabián Espíndola, présent aux États-Unis depuis 2007, l’équipe peut compter sur l’ancien 1er choix au repêchage du Toronto FC Luis Silva, l’attaquant américain Chris Rolfe et bien sûr le Joueur désigné Eddie Johnson.

Waterhouse FC

Un groupe de 10 joueurs a été titulaire durant tout le Championnat des clubs des Caraïbes, le club misant donc sur la chimie pour se rendre le plus loin possible. L’une des 5 équipes à débuter en Ligue des champions, la formation de Kingston a bien l’intention de venir mêler les cartes.

 

Le latéral droit Hughan Gray peut apporter beaucoup d’offensive, ses 7 buts l’an passé en championnat ne sont pas négligeables. Le départ de l’international jamaïcain Jermaine Anderson vers le CD Águila salvadorien vient par contre nuire à l’attaque antillaise.

 

Le cas de 2 ex-joueurs importants dans l’histoire des Fire-House, Kevin Lamey et surtout Onandi Lowe est intéressant. Le premier avait été prêté à l’Impact de Montréal en 1998 (3 matchs), mais c’est surtout Lowe qui avait retenu l’attention au Québec, présent avec le Onze montréalais lors de la saison 1996-1997 (15 buts en 26 matchs). Le lien entre Montréal et ce club des Caraïbes est plus fort qu’on ne le croit!

Groupe E

CD Olimpia

Le club le plus populaire au pays a marqué dans ses 7 derniers matchs de CCL et n’a toujours pas reçu de but depuis les 201 dernières minutes dans la compétition.

 

L’attaquant hondurien Anthony Lozano, le plus jeune a débuté dans la Liga Nacional de Honduras lorsqu’il avait 15 ans, est un élément important en attaque, lui qui était également le capitaine de la Sélection U20. Comment ne pas parler du gardien du Honduras au dernier Mondial, le vétéran Noel Valladares (un emblème au pays) et du défenseur Johhny Palacios (au club depuis 2006), qui avait fait partie du 1er trio historique de frère en 2010 en Afrique du Sud a tous jouer sous les couleurs de la H (avec Jerry et Wilson). L’excellent défenseur central brésilien Fábio de Souza saura également faire sentir sa présence.

 

La meilleure défensive la saison dernière au classement cumulatif n’a toujours pas savouré la victoire cette saison en 3 matchs dans l’Apertura 2014.

Portland Timbers

Toujours en course pour une place en série dans l’Ouest, les qualités des Diego Valeri, Will Johnson, Darlington Nagbe et compagnie font en sorte que les Timbers sont de sérieux candidats, ayant l’effectif pour faire un bon bout de chemin en Concachampions. Le milieu argentin Diego Valeri a été le meilleur passeur de la MLS en 2013 et se bat encore pour le même honneur en 2014. L’international jamaïcain Donovan Ricketts a remporté le titre de meilleur gardien de l’année en 2013 et il est 2e cette saison pour le nombre d’arrêts. L’entraîneur Caleb Porter a lui aussi remporté un honneur individuel lorsqu’il a été désigné meilleur technicien du championnat nord-américain l’an passé. L’Argentin Maximiliano Urruti, formé à Newell’s Old Boys, est l’un des bons attaquants en MLS cette saison (8 buts), lui qui a eu un passage plutôt discret avec le Toronto FC en 2013 après avoir été champion du Torneo Final 2013 avec le club de coeur de Lionel Messi.

 

Ils ont été chercher une importante victoire de 4-1 en Guyana cette semaine dans un duel de longue distance, quand on réalise que Portland, en Oregon, est immensément éloigné de Providence, en Amérique du Sud !

Alpha United FC

Difficile pour Alpha United, incapable de se prévaloir de l’avantage de recevoir ses 2 premiers matchs à domicile. C’est déjà avec 2 défaites et 5 buts encaissés queThe Hammer doit dire adieux à la Concachampions 2014-2015. Invaincu l’an passé en championnat national, le club peut compter sur l’attaquant international guyanien Gregory Richardson, un habitué de la 2e division nord-américaine. Le temps nous dira si la participation du AUFC aura eu un impact positif sur le soccer en Guyana!

Groupe F

Alajuelense

Malheureux demi-finaliste l’an dernier, l’attaque repose toujours sur les épaules des artilleurs Johan Venegas et Jerry Palacios. Au terme du Torneo Invierno 2013, le LDA avait conservé la meilleure défensive au pays.

 

Les Rojiblancos viennent d’amorcer leur saison en Torneo Invierno 2014 avec une courte victoire de 1-0 sur Santos de Guápiles.

Cruz Azul

Pour ceux qui s’en souviennent, c’est l’attaquant argentin Mariano Pavone qui avait donné le titre de la Concachampions l’an passé à Cruz Azul. Le joueur formé à Estudiantes de La Plata fut également le meilleur buteur de la Copa Libertadores avec le club rioplatense en 2006 et il sera encore une fois à surveiller.

 

L’excellent attaquant Marco Fabián (7 buts en 13 matchs du Clausura 2014) et le milieu offensif argentin Mauro Formica (8 buts en 38 matchs en 2013-2014) seront aussi à avoir à l’oeil. Le gardien 2 fois mondialiste avec le Mexique (en Allemagne et au Brésil) et champion des Jeux olympiques de Londres 2012 José de Jesús Corona complète sa 5e année comme portier de la Máquina. Il sera intéressant de voir ce que l’ex-Impact Hernán Darío Bernardello fera avec sa nouvelle équipe. L’un des éléments importants du club, le Camerounais Achille Emana, ne fait plus partie des plans de l’entraîneur Luis Fernando Tena.

 

Meilleure équipe du classement général de la Clausura 2014, les Celestes sont présentement chancelants en Liga MX pointant au 13e du classement avec seulement 1 victoire en 5 matchs.

Chorrillo FC

S’imposant contre le champion de la Apertura 2013 dès la 2e journée, la Fiebre Amarilla a surpris tout le monde en Concachampions cette semaine en battant par la plus petite marge le champion en titre de la compétition, Cruz Azul !

 

Meilleure attaque l’an dernier du pays qui rattache l’Amérique du Nord au Sud, lesChorrilleros ont été sacrés champion l’an passé contre Río Abajo FC…club qui a finalement été relégué au terme du cumulatif de la saison à cause de ses mauvais résultats lors de l’Apertura 2013.

Groupe G

Club León FC

Le double champion en titre de la Liga MX connaît un début de saison irrégulier dans l’Apertura 2014 avec 2 victoires et 3 défaites en 5 matchs. Le défenseur central Ignacio González, le latéral gauche Edwin Hernández, les milieux José María Cárdenas, Carlos Peña et Elías Hernández, l’excellent attaquant Mauro Boselli et l’ex-international Miguel Sabah font partie des joueurs importants de La Fiera. L’excellent Luis Montes, milieu offensif mexicain de 28 ans, sera également à surveiller, lui qui était présent avec Pachuca lorsqu’ils ont remporté la Concachampions 2008. Chapito Montes est justement ce fameux joueur qui était entré en collision avec l’Équatorien Alejandro Segundo Castillo tout juste avant le Mondial, collision fatale qui empêcha les 2 joueurs de disputer la Coupe du monde Brésil 2014!

 

N’oublions pas le charismatique gardien mexicain d’origine américaine William Yarbrough (formé à Pachuca), qui s’avère à être l’un des meilleurs de la Liga MX.

 

Après avoir disputé le trophée Gamper contre le FC Barcelona, l’emblématique défenseur central Rafael Máquez quitte vers l’Italie pour rejoindre l’Hellas Verona.

Isidro Metapan

L’attaquant panaméen de 32 ans Nicolás Muñoz fait toujours partie des meubles, lui qui a été le 2e meilleur buteur de la compétition l’an passé avec 5 buts.

 

Le club vient de prêter un élément important des Caleros au Cosmos de New York, l’attaquant Andrés Flores!

Belmopan Bandits

CS Herediano

*Invité de dernière minute à cause que le FFB Stadium des Bandits n’a pas été approuvé par la CONCACAF. Basé sur les résultats de la dernière Concachampions, le CS Herediano a hérité du laissez-passer.*

 

1er club de la CONCACAF a obtenir 20 championnats nationaux (en 1987), le Team Florense n’a jamais été relégué de toute son histoire. On parle ici de tout un poids lourd pour venir remplacer le très modeste club bélizien. Pendant 78 années, Herediano était le club avec le plus de titres nationaux du Costa Rica, se faisant par contre malheureusement dépasser en 1999 par le Deportivo Saprissa.

 

L’ouragan rojiamarillo est doté d’une puissante attaque. L’excellent joueur offensif de 34 ans d’origine dominicaine Víctor Núñez Rodríguez est présentement le meilleur buteur de l’histoire de la 1re division costaricaine (205 buts)! Le meilleur buteur du Verano 2013 était également présent à la Coupe du monde Allemagne 2006.

 

Il est intéressant de constater que le milieu offensif canadien Keven Alemán (20 ans) réalise ses premiers pas footballistiques dans son pays d’origine, après un passage de 3 ans en Espagne avec le Real Valladolid.

 

L’attaquant Yendrick Ruiz s’adonne à être le petit frère du #10 du Costa Rica au Brésil Bryan Ruiz. L’attaquant anglais d’origine mexicaine Antonio Pedroza, le buteur Brunet Francisco Hay Pino et l’attaquant international panaméen Gabriel Gómez font partie des menaces offensives du CSH. Le départ du mondialise José Miguel Cubero vers Blackpool en 2e division anglaise représente cependant une perte importante.

Groupe H

Comunicaciones FC

Le défenseur central Carlos Gallardo, le milieu mixte José Manuel Contreras, l’attaquant international panaméen Rolando Blackburn et l’attaquant mexicain Agustín Herrera font partie des éléments clés de los Cremas. Le capitaine et gardien Juan José Paredes est l’un des meilleurs de sa profession au pays et l’attaquant uruguayen Paolo Suárez (le frère de Luis) est l’une des valeurs sûres de Comunicaciones et un habitué de la Concachampions.

 

Meilleure attaque de l’Apertura 2013 et meilleure défensive de la Clausura 2014, le club de la capitale s’est facilement défait 5-0 du modeste Bayamón FC de Puerto Rico le 7 août dernier, pour ainsi se préparer à livrer un duel de tous les instants contre le favori du groupe, le Club América!

Club América

Le club le plus populaire du Mexique est un sérieux prétendant au titre. L’excellent Oribe Peralta, attaquant mondialiste du Mexique, fut le meilleur buteur de la compétition en 2012 avec 7 buts, à égalité avec le Chilien Humberto Suazo (Monterrey). Club le plus titré de la CONCACAF au niveau international avec 8 conquêtes, les Águilas vont bien par les temps qui courent. En plus de la victoire contre le champion d’Espagne, l’Atlético Madrid, il y a quelques semaines, l’América est installé pour l’instant au 1er rang de l’Apertura 2014 avec 5 victoires en autant de matchs.

 

La perte de l’attaquant Raúl Jiménez pourrait handicaper quelque peu le punch offensif de l’Ame, lui qui était devenu la nouvelle idole du club.

 

Le latéral droit paraguayen Pablo Aguilar et le latéral gauche Layún sont dangereux lorsqu’ils empruntent les couloirs. Le milieu gauche argentin Rubens Sambueza a terminé 2e dans le dernier Clausura 2014 au niveau des passes décisives (7), le capitaine âgé de 30 ans est toujours super utile aux Aigles. Le gardien Moisés Muñoz est l’un des plus réguliers du championnat mexicain.

 

Meneur du classement général de l’Apertura 2013 avec la meilleure défensive au pays, le Club América vise le titre.

Bayamón FC

Le CS Herediano a prêté le gardien international costaricain Víctor Bolívar, une acquisition intéressante pour le club de Puerto Rico.

 

Habitué de la 2e division nord-américaine, où il a passé 6 ans avec le Miami FC et les Strikers de Fort Lauderdale, le défenseur américain d’origine hondurienne Luis Cálix a participé à la conquête du championnat de 2e division du Honduras avec le CD Parrillas One l’an dernier.

 

Le milieu costaricain Saúl Philipps en est un autre avec de l’expérience internationale, alors qu’il a participé au Mondial U-17 2001 (1/8 de finale) et à la Coupe du monde des clubs 2005 avec Deportivo Saprissa.

 

Largement surpassé dans un groupe plutôt difficile, il est vrai que commencer avec 2 matchs à l’extérieur n’était pas une mince affaire, mais gageons que de terminer la compétition en recevant en septembre sur l’île du reggaeton 2 clubs historiques de la région en vaudra largement le cachet!

 

Ritchie Soto

Soyez le premier a répondre à "Qui freinera l’hégémonie des clubs mexicains?"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*