Wisla – Legia: Un derby passionnant !

Bien plus qu’un simple match de football, le derby de Pologne entre le Wisła Cracovie et le Legia Varsovie a tenu toutes ses promesses. Sur terrain hostile, les légionnaires se sont imposés 3-0. Retour sur un match où le football n’est qu’un simple détail du spectacle.

 

Il fallait attendre quelques années pour que la rivalité entre le Legia Varsovie et le Wisła Cracovie revienne sur le devant de la scène du football polonais. Des années d’attente, de disette, pendant lesquelles le Wisła a perdu son statut de favori et leader au profit de son éternel rival. En effet, cela faisait quelques années que ces deux clubs ne se partageaient plus les premières places du classement. Le très bon début de saison du Wisła, et ce malgré de très gros soucis financiers et des retards de salaires qui remontent à plusieurs mois, a permis de remettre au goût une rivalité bien ancrée dans le paysage du football polonais.

Tandis que le Legia fut toujours historiquement lié à l’armée polonaise, le club du Wisła est quant à lui entrer sous le patronage de la Milice citoyenne pendant l’époque communiste. Un lien très fort avec la police politique du régime et des avantages du pouvoir, qui furent grandement bénéfiques au club de Cracovie. La milice d’un côté et l’armée de l’autre, deux camps qui se disputaient influence et pouvoir durant le régime communiste. C’est ainsi qu’est née l’hostilité entre les deux clubs, une animosité qui a su résister malgré les changements politiques du début des années 90. Bien qu’au niveau de l’intensité le derby de Cracovie lui est largement supérieur, l’opposition entre ces deux clubs offre toujours un spectacle unique autant sur le terrain que dans les tribunes.

 

 

C’est donc dans une atmosphère de folie et un stade bouillant que les deux meilleures équipes de ce début de championnat se sont affrontées hier soir. Plus de 31 000 spectateurs ont assisté à la rencontre, autant dire que tous les billets mis en vente ont trouvé preneur. Encore invaincus cette saison et leaders du championnat, les joueurs du Wisła étaient légèrement favoris à la veille du match. D’autant plus que Henning Berg, l’ancien défenseur de Manchester United et actuel entraineur du Legia, a décidé de faire tourner son effectif après le succès de son équipe en Europa League jeudi dernier. Le norvégien s’est donc privé de ses meilleurs éléments comme Miroslav Radovic, Ondrej Duda et Michał Żyro, qui ont tous débuté la rencontre sur le banc des remplaçants.

Il fallait donc d’un peu plus de temps aux visiteurs pour entrer pleinement dans le match, ce qui expliquerait l’entame médiocre des champions en titre. L’équipe de Franciszek Smuda n’a pas su tirer profit de sa domination pendant les premières vingt minutes de la rencontre, et ce malgré deux très grosses occasions manquées par Rafał Boguski. Le danger est aussi venu de Semir Stilić, élu joueur du mois d’aout. Le milieu de terrain bosniaque s’est illustré à la 25 minute en effaçant Jakub Rzeźniczak sur un contrôle de balle orienté, mais son enchainement n’a finalement pas trouvé le cadre. La première mi-temps s’est donc terminée sur un match nul, un score bon à prendre pour les visiteurs.

Le match a pris une tout autre tournure en seconde période et le Legia a su prendre l’avantage sur son rival du jour. Bien que le but ne devrait pas être validé en raison d’une position de hors jeu, Orlando Sa ouvre le score à la 52 min. Les joueurs de Cracovie n‘ont pas su répondre face à une équipe repliée défensivement. La fin de match fut cruelle pourDariusz Dudka et ses partenaires. Deux contres assassins du Legia dans le temps additionnel ont crucifié la défense du Wisła. Entrés en cours de jeu Radović et Duda en profitent pour inscrire leur nom sur le tableau des buteurs.

Le score est cruel mais illustre parfaitement la supériorité actuelle du club de la capitale. Capable de faire jouer deux effectifs différents en championnat et en coupe d’Europe, il est difficile de trouver actuellement un club comparable sur la scène du football polonais. Financièrement, sportivement et d’un point de vue structurel, le Legia est au-dessus de ses concurrents. À voir si les légionnaires seront capables de profiter de leur suprématie, la saison est encore longue…

Wisła Cracovie – Legia Varsovie 0:3 (0:0)

Sa 52°, Duda 90+5 & Radović 90+6

 

Wisła Cracovie: Michał Buchalik – Łukasz Burliga, Arkadiusz Głowacki, Dariusz Dudka, Maciej Sadlok – Łukasz Garguła (62. Wilde-Donald Guerrier), Alan Uryga, Semir Stilic, Maciej Jankowski (71. Emmanuel Sarki), Rafał Boguski (86. Mariusz Stępiński) – Paweł Brożek.

Legia Varsovie: Dusan Kuciak – Łukasz Broź, Jakub Rzeźniczak, Dossa Junior, Tomasz Brzyski – Marek Saganowski, Ivica Vrdoljak, Tomasz Jodłowiec, Helio Pinto (79. Ondrej Duda), Jakub Kosecki (76. Michał Kucharczyk) – Orlando Sa (87. Miroslav Radovic)

Jordan Berndt

Soyez le premier a répondre à "Wisla – Legia: Un derby passionnant !"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*