OM: Lassana Diarra, le choix de Bielsa

Voici le recrutement « secret » du mercato Olympien. Après l’arrivée de cinq joueurs lors de cette période estivale, l’Olympique de Marseille enregistre en plus de Manquillo (prêt avec option d’achat) la signature de l’international français Lassana Diarra. À 30 ans, l’ancien joueur du Real Madrid aux 28 sélections vient apporter son expérience pour encadrer les jeunes joueurs de l’effectif avec un contrat de quatre ans. Focus sur sa carrière, notamment son aventure Russe avec l’Anji Makhatchkala et le Lokomotiv Moscou et l’opération « séduction » autour de lui.

 

Le coup de fil de Bielsa

 

Avec les départs de nombreux joueurs cet été comme Gignac, Payet ou Imbula, l’Olympique de Marseille a su faire venir près de cinq joueurs pour le moment. Avec Ocampos, Sarr, Pelé, Nkoudou et le défenseur Rekik, le recrutement n’est toujours pas terminé notamment sur le plan défensif. Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs circulent sur le recrutement d’un joueur défensif. Ce mercredi 23 juillet, les dirigeants olympiens ont réussi à garder secrète l’identité de ce joueur. Tout ce qu’on pouvait savoir c’était que le joueur était courtisé par le club de Fenerbahçe. Selon nos informations, le club avait dans sa « short list » plusieurs joueurs comme Guarin, Medel, Cuadrado, Inler et bien d’autres. Le club turc a proposé un salaire de 5M€ par an pour l’international Français, qu’il a repoussé (et 3 clubs de Premier League). Sur le plan salarial, Marseille ne peut rivaliser sur cette offre avec ses 1,5M€ annuel, mais Vincent Labrune a su convaincre le joueur.

 

Premièrement, l’Olympique de Marseille offre à Lassana Diarra une place de titulaire, la possibilité vu sa notoriété dans le football européen d’avoir un statut de ‘star » au sein du club. Mais le point le plus important reste Marcelo Bielsa. Selon l’équipe du jour, le technicien olympien a pris la peine de téléphoner avec le joueur pour lui parler. Le joueur a pris une période de réflexion et passera certainement aujourd’hui avec Manquillo sa visite médicale.

 

 

Quel est son état de forme ?

 

Après Chelsea, Arsenal, Portsmouth et ses trois années au Real Madrid, il s’engage en aout 2012 avec le club Russe de l’Anji Makhatchkala. Le club russe recrute l’année précédente des joueurs comme Eto’o, Samba, Dzsudzsák et l’année suivante Lacina Traoré ou encore Wiliam. L’ancien Havrais arrive dans un nouveau championnat ou l’Anzhi Makhatchkala fait une entrée fracassante dans un paysage footballistique local. Club de seconde zone, c’est en 2011 ou Suleyman Kerimov, 118e fortune mondiale, spécialiste du pétrole et métaux précieux rachète le club et compte sortir le chéquier. Ce dernier promet d’investir 200 millions d’euros, la constitution d’un nouveau stade et d’un centre d’entraînement digne de ce nom. Le club n’a d’ailleurs que son stade dans sa province, le reste du temps le club s’entraine exclusivement à Moscou. Après une bonne saison, il termine 3ème avec l’Anji et se qualifie pour l’Europa League.

 

L’année suivante, Lassana Diarra rejoint le Lokomotiv Moscou avec son numéro 85. Une saison correcte avec son club mais qui termine seulement 7ème du championnat ce qui reste une énorme déception vu le potentiel de l’équipe et des attentes. Mais l’ancien joueur du Real Madrid ne peut plus jouer au football. Le français est en plein conflit ouvert avec le Lokomotiv Moscou qui a duré plus de sept mois. Le 22 août dernier, le club russe mettait, pour des motifs obscurs, un terme au contrat du joueur, lié initialement jusqu’en 2017. Malgré sa possibilité de signer à West Ham, la FIFA refuse le transfert.

 

 

«Il y a un conflit avec le Lokomotiv Moscou. Et tant qu’il n’est pas réglé, la Fifa refuse que je joue», explique le joueur dans une interview accordée à L’Equipe. «Je me suis fait virer et je ne peux pas jouer au foot. Je ne comprends pas la Fifa. C’est un truc de dingue parce que je suis libre. Pourquoi la Fifa prend autant de temps ? Tu te poses vraiment des questions…»

 

Le Lokomotiv Moscou, désireux de réduire son contrat et ses conditions salariales, voulait s’en débarrasser. Le joueur refuse et le club explique qu’il a «prétexté un retard à la reprise de l’entraînement» pour justifier la rupture du contrat. «Les dirigeants ont voulu changer le contrat. J’ai refusé et je me suis fait virer» Malgré cet épisode qui dure de nombreux mois pour lui, le joueur souhaite rebondir au plus vite et reste en condition avec un préparateur physique aux Etats-Unis. Son dernier match officiel remonte au 5 mai 2014 contre le CSKA Moscou. Il est donc difficile de savoir la condition du joueur, mais si West Ham ou encore Fenerbahçe était dessus, l’Olympique de Marseille peut-être confiant à son sujet.

 

Si le joueur passe la visite médicaie sans problème, Vincent Labrune enregistre la signature d’un joueur à la réputation internationale et à l’expérience suffisante pour encadrer ce groupe olympien. Avec ses 30 ans et son aventure au Real Madrid, l’ancien Havrais a l’expérience, l’envie de rejouer au football pour être le leader du milieu de terrain de Marcelo Bielsa avec son 3-3-3-1. Et puis, un Français qui porte le n°10 à Santiago Bernabeu c’est quelque chose non?

 

 

Ali Benyahia

Be the first to comment on "OM: Lassana Diarra, le choix de Bielsa"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*