La  » Giroud the Supersub  » Mania s’empare d’Arsenal

Suppléé par Théo Walcott sur la pointe de l’attaque d’Arsenal, Olivier Giroud semble se refaire une santé sur le banc des Gunners. Libéré de ses responsabilités de titulaires, Oliv’ profite de son nouveau statut de joker de luxe pour affoler les compteurs . Mardi soir, c’est le Bayern Munich qui en a fait les frais. Ainsi, comment Olivier le mal aimé est il devenu Giroud le Supersub ?

 

Et si Thierry Henry avait raison ?

 

Quand il démarrait titulaire, on criait au scandale pour qu’on le sorte du terrain. Aujourd’hui , quand Olivier Giroud est sur le banc, les supporters d’Arsenal implorent les dieux du stade pour qu’Arsène Wenger le fasse entrer en jeu. Il n’est peut être pas le plus fantasque ou le plus élégant à son poste, mais l’attaquant français a démontré que sa hargne et sa force de caractère en font l’un des plus décisifs devant le but. En avril dernier, Thierry Henry, l’ancien chouchou de l’Emirates Stadium se montrait perplexe quant à l’efficacité de son compatriote Giroud :

 

« Je pense que Giroud se débrouille très bien. Maintenant, est-ce que vous pouvez gagner le championnat avec lui? Je ne le crois pas « 

 

 

Il n’en fallait pas plus pour que la polémique soit lancée. Conscient d’avoir blessé dans son orgueil Olvier Giroud, King Henry rectifiait :

 

« Les gens ont pris ça dans le mauvais sens. Je pense que, quand on gagnait des titres, c’était parce que Kanu pouvait faire le job quand j’avais besoin de souffler, comme Bergkamp ou Wiltord, qui marquait des hat-tricks ou des buts en fin de match. Ils ne démarraient pas toujours les matchs. Je crois donc qu’Arsenal a besoin d’un autre attaquant, avec d’autres caractéristiques que Giroud. On l’a vu, Giroud peut faire le job pour Arsenal, Sanchez aussi. Je pense qu’ils doivent s’améliorer avec d’autres gars. Et je ne dis pas que les joueurs actuels doivent partir. Non, ils doivent être mis en concurrence. »

 

Cette saison, le coach des Gunners a apparemment choisi de suivre les conseils avisés de son ancien protégé Thierry Henry. Ainsi, malgré son efficacité, Giroud devra faire face à la concurrence de l’international anglais Théo Walcott, récemment intronisé numéro 9 titulaire par Arsène Wenger .

 

 » La qualité de ses mouvements est incroyable, d’autant qu’il a retrouvé ses qualités de finisseur. Face à Manchester United, son engagement était parfait. » Arsène Wenger à propos des performances de Walcott. 

 

Pourtant, Olivier Giroud a su profiter de sa mise à l’écart ( sur le banc ) pour prendre du recul et évacuez la pression du poste de titulaire. Pragmatique, l’ancien Montpelliérain a trouvé le chemin des filets à chaque fois que son coach l’a fait entrer en jeu ( contre Stoke, Leicester, Watford ). Controversé en tant que titulaire, adulé en Supersub, n’était ce finalement pas cela que préconisait Thierry Henry pour Olivier ?

 

 

Un but chanceux aura suffi pour enflammer l’Emirates

 

Mardi soir face au Bayern Munich, les supporters d’Arsenal ont dû attendre 75 minutes pour voir Giroud fouler la pelouse de L’Emirates. Trois petites minutes plus tard , c’est ce même Olivier Giroud, qui, sur sa première occasion chaude, venait tromper un Manuel Neuer peu inspiré sur sa sortie aérienne. Alors que ce but fait grand bruit ces derniers jours ( but de la main ? ) , il a permit aux gunners de repartir avec trois points plus que précieux dans la course à la qualification. Plutôt mal embarqués dans le groupe F avec deux défaites en deux matchs, les joueurs d’Arsène Wenger peuvent remercier le français, qui, par un coup de tête rageur a offert à ses supporters le scalpe d’une grosse cylindrée européenne ( le Bayern était invaincu cette saison ) .

 

Conquis par l’entrée en jeu de leur nouveau Supersub, les anglais ont alors entonné le fameux refrain de  » Hey Jude  » , revisité en l’honneur de leur buteur favori .  » Nana Na Nananana … Girrrrrouuud ! « ; Une véritable symphonie des temps modernes .

 

 

En conférence de presse, Arsène Wenger a lui aussi tenu à saluer la superbe entrée en jeu de son poulain, de retour au sommet :

 

 » Je le félicite parce que ce n’est pas facile. Il a toujours joué et a traversé une période creuse. J’ai vu ces deux dernières semaines qu’il revient à son meilleur niveau mais sa motivation et sa concentration prouvent qu’il est un gagnant. Il nous donne une option de jeu différente. Quand ça ne fonctionne pas au sol, il nous donne des solutions dans les airs. J’aime et Walcott et Giroud. Je dois juste utiliser chacun d’eux de la meilleure façon « 

 

Quand il a débarqué en terres londoniennes, Giroud souhaitait marquer l’histoire d’Arsenal. Que ce soit en tant que Supersub ou comme titulaire, il semblerait que le français ai d’ores et déjà remporté son pari. Qu’il ai marqué de la main ou non, c’est sa force de caractère qui lui a permit de tromper le portier bavarois. Après tout, un but reste un but, et ce n’est pas Thierry Henry qui nous dira le contraire !

 

Maxime Louart

Be the first to comment on "La  » Giroud the Supersub  » Mania s’empare d’Arsenal"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*