Une « Dream Team » 100% Ligue 1 pour rivaliser face au PSG ?


Avec déjà treize points d’avance sur le deuxième, le Paris-Saint-Germain est intraitable cette saison en Ligue 1. Disposant de joueurs talentueux sur toutes les lignes, la formation de Laurent Blanc n’a jamais vraiment été inquiétée et pourrait filer vers une saison historique. Toutefois, si l’on se penche sur les autres clubs du championnat, plusieurs joueurs réalisent de belles performances. Et si l’on pouvait les regrouper dans une seule et même équipe, il n’est pas dit qu’elle serait ridicule face au PSG. Dans cet exercice de fiction, nous nous sommes penchés sur la composition d’un onze de départ qui pourrait tenter de rivaliser avec le club de la capitale.

 

Une Dream Team pour défier Paris !

 

Vincent Enyeama

 

Si le LOSC est décevant cette année, il peut se consoler en se disant qu’il compte dans ses rangs un grand gardien. Comme toujours depuis son arrivée dans le Nord, le désormais ex-international nigérian est tout simplement exceptionnel cette saison. Affichant le meilleur pourcentage de tirs arrêtés en Ligue 1 (87.5% des tentatives adverses ont trouvé ses gants), il est le dernier rempart de la deuxième meilleure défense de Ligue 1. A l’échelle européenne, seul Keylor Navas fait mieux. Solide.

 

 

Djibril Sidibé

 

Comme son gardien, le défenseur des dogues fait partie de l’une des meilleures défenses de notre championnat. Et s’il est efficace derrière, il ne se cantonne pas à son rôle défensif, bien au contraire. Deuxième meilleur buteur du club avec ses deux buts en quatorze rencontres, il est aussi un élément essentiel de l’animation offensive lilloise. Sur les tablettes de l’Olympique Lyonnais cet été, l’ancien troyen continue sa progression et pourrait rejoindre un club plus huppé lors des prochains mercatos.

 

Romain Thomas

 

Si le LOSC est la deuxième meilleure défense du championnat, il partage la statistique avec Angers. N’ayant encaissé que neufs buts, la défense angevine est efficace, et forme l’ingrédient de base du premier tiers de championnat réussi des hommes de Stéphane Moulin. Leader de cette arrière garde, Romain Thomas est l’un des tous meilleurs de notre Ligue 1. Toujours bien placé et élégant dans la relance, il s’est même offert le luxe de donner la victoire aux siens à Marseille lors de la huitième journée.

 

Vitorino Hilton

 

Eternel. Tel est l’adjectif qui pourrait qualifier le roc brésilien de Montpellier. A 38 ans, l’ancien marseillais ne subit pas le poids des années et enchaine les saisons de haut vol. Et si son club parvient à ne pas sombrer, il le doit en grande partie à son capitaine. Solide dans les duels et véritable fédérateur, il tire ses coéquipiers vers le haut et n’a jamais douté dans la période compliquée que les héraultais.

 

 

Fabinho

Les saisons se suivent et se ressemblent pour le latéral auriverde. Appelé pour la première fois en sélection la saison dernière, le brésilien continue sur sa bonne lancée en championnat. Défenseur le plus utilisé par Jardim, il se montre indispensable au club du rocher. Auteur de progrès au niveau défensif, il confirme qu’il est l’un des meilleurs latéraux en devenir d’Europe. Apportant sans cesse des solutions devant, il a déjà marqué à deux reprises cette saison et devrait encore susciter l’intérêt de Manchester City cet hiver.

Lassana Diarra

Si à son arrivée les observateurs étaient perplexes, aujourd’hui il a mis tout le monde d’accord. Auteur d’une saison blanche l’an dernier, Lassana Diarra est impressionnant sous le maillot marseillais. Pour sa première saison en Ligue 1, le milieu de 30 ans ne fait pas les choses à moitié et affiche des performances dignes des plus grands. Rappelé par Didier Deschamps en sélection, il est même devenu l’un des patrons du milieu de terrain tricolore.Disponible pour les médias, intéressant dans son discours et même auteur d’un but magnifique contre Troyes, il dépasse les attentes et pourrait mener les bleus très loin à l’Euro 2016.

Cheikh N’Doye

A 29 ans, le milieu sénégalais connaît lui aussi sa première campagne parmi l’élite. Après des saisons passées aux échelons inférieurs, le capitaine du SCO n’a plus de temps à perdre et cela se voit. Véritable pilier d’un entrejeu efficace, N’Doye sait tout faire. Solide à la récupération, il se projette bien vers l’avant et accompagne les offensives angevines, en témoignent ses trois buts et sa passe décisive. Désormais international, l’ancien de Créteil est l’une des belles surprises de ce début de saison.

Jean Michaël Serri

Pour compléter notre milieu à trois, nous avons choisi un autre néophyte de notre championnat. Arrivée cet été en provenance du Portugal, Serri s’est très vite intégré à Nice, au point de faire oublier les départs de Digard et Carlos Eduardo. Véritable poumon de l’entrejeu niçois, il parcourt inlassablement les kilomètres et permet à ses attaquants de se mettre en valeur. Buteur à Saint-Etienne lors de la huitième journée, le nouvel international ivoirien complète sa feuille de route de 4 passes décisives. A tout juste 24 ans, il est l’une des valeurs montantes de notre championnat.

Hatem Ben Arfa

« Enfin ! » doit se dire Claude Puel. Longtemps attendu du côté de l’Allianz Riviera, notamment à cause du règlement FIFA, Hatem Ben Arfa est enfin arrivé sur la côte d’Azur. Et que dire de son début de saison ! Avec 7 réalisations, la natif de Clamart est le quatrième meilleur buteur du championnat et a déjà délivré deux passes décisives. Des performances qui ont tapé dans l’oeil de Didier Deschamps, puisque ce dernier l’a rappelé pour les rencontres face à l’Allemagne et l’Angleterre. Et s’il continue comme ça, l’ancien magpie pourrait bien prendre part à l’aventure des bleus l’été prochain. Qu’on se le dise, après des années de galère, HBA semble cette fois-ci lancé et il ne devrait pas s’arrêter là.

Benjamin Moukandjo

10 buts, 1 passe décisive, meilleur buteur du championnat. Zlatan ? Et bien non ! Ces statistiques impressionnantes sont celles de Benjamin Moukandjo. Après sa belle saison sous les couleurs de Reims l’an passé, l’international camerounais fait désormais le bonheur de Lorient. Performant, le natif de Douala a parfaitement remplacé Jordan Ayew et se montre plus que décisif pour les siens. C’est bien simple, sans ses buts les merlus compteraient 7 points en moins et pointeraient à la 19e place du classement. Décisif, efficace et spectaculaire, le joueur formé à Nïmes est incontournable en ce début de saison.

Michy Batshuayi

A l’image de Lorient pour Moukandjo, Marseille peut remercier son attaquant belge. Deuxième meilleur buteur du championnat, le néo diable rouge performe et confirme les belles choses qu’il a laissé entrevoir la saison dernière. Avec 9 buts et 2 passes décisives, il a parfaitement pris le relais d’un Gignac parti au Mexique et se montre indispensable à Michel. Sans lui, l’OM possèderait quatre unités de moins et serait a égalité avec le premier relégable, Bastia. Pièce maitresse de son Olympique, il sera à coup sûr l’une des têtes d’affiche des prochains mercatos de Ligue 1.

Pas suffisant pour rivaliser ?

Composée de talents purs et de joueurs indispensables à leurs clubs respectifs, cette formation a fière allure. Mais si l’on pousse la fiction encore plus loin, il n’est même pas sûr qu’elle pourrait inquiéter un PSG toujours donné favori par les sites spécialisés. Le club de la capitale semble imbattable et n’aurait certainement pas trop de difficultés à résister face à cette Dream Team. Inquiétant. Dans sa meilleure saison depuis l’arrivée de QSI, la formation francilienne impressionne derrière comme devant, formant la meilleure attaque et la meilleure défense de l’Hexagone. De quoi laisser croire à une victoire finale en Ligue des Champions ? C’est en tout cas tout ce que l’on souhaite aux hommes de Laurent Blanc.

Ali Benyahia

Be the first to comment on "Une « Dream Team » 100% Ligue 1 pour rivaliser face au PSG ?
"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*