Ligue 1 : Le bilan à mi-saison

Après la phase aller, et aucune défaite pour le PSG, c’est l’heure du bilan de cette première partie de saison où toutes les équipes se sont rencontrées.

 

Paris vers un record ?

 

Les Qataris de Saint Germain, coachés par Laurent Blanc, sont invaincus sur la phase aller, n’ayant perdu qu’un seul match en Champions League contre le Real, soit une défaite en 26 matchs. Avant la double confrontation contre Chelsea (orphelin de Mourinho), est-ce-suffisant ? En championnat, l’équipe qui a le plus gêné les stars Parisiennes, c’est l’OM ; pour une défaite 2-1 avec un doublé de Zlatan, deux fois sur pénalty. Les joueurs du PSG ont le record de points à mi-saison (51) avec 16 victoires et 3 nuls en 19 journées. Mais le niveau bas de la L1 (faute d’investisseurs riches et puissants) fait que l’équipe Qatarie survole la scène nationale. Alors sans concurrence, difficile de se battre sur la scène européenne…

 

ES Troyes AC, un record aussi ?

 

Les joueurs Troyens ont bouclé la mi saison avec zéro victoires en 19 matchs, battant le record de Brest de 18 matchs d’il y a 30 ans. Les Aubiens ont beau se battre et tout donner, ils n’ont clairement pas le niveau. Même en virant le grand JM Furlan, Troyes est promis à la Ligue 2 comme peu d’équipes avant, tellement c’est une évidence. L’objectif sera de gagner au moins une rencontre pour Michèle Laroque…

 

 

Quid des Olympiques…

 

L’OM comme l’OL ont raté leur début de saison. Les Marseillais, orphelins de Bielsa dès la première journée, sont incapables de gagner à domicile, mais réussissent plutôt bien loin de leurs bases. Avec une équipe amputée aux 3/4 par rapport à l’an dernier, et en pleine reconstruction, les Olympiens travaillent dans l’urgence. Les hommes de JM Aulas eux n’ont perdu aucun cadre et se sont même renforcés avec Beauvue et Valbuena. Mais les Gones doivent gérer une infirmerie garnie sans arrêt. De quoi se rappeler que Gourcuff n’avait aucun problème avant de signer à Lyon… À la fin de la phase aller, Lyon et Marseille sont 9ème et 10ème à plus de 20 points du leader Parisien, mais proches du podium et de la 2ème place.

 

C’est quoi ce classement ?

 

Le SCO d’Angers caracole dans les premières places du classement après 20 ans sans première division et avec une équipe que certains diraient “en carton”. Pas toujours beaux à voir jouer, les Angevins font le boulot et sont 3èmes à Noël. On se souviendra que Strasbourg avait été sur le podium à la trêve avant de descendre en mai… Vu les départs qui s’annoncent, je n’aimerais pas être un supporter Blanc & Noir du Maine et Loire avant la fin janvier. Le Stade Malherbe ui, relégable il y a un an à la même époque, est l’une des meilleures équipes sur l’année civile, avec des anciens rayonnants et la pépite Andy Delort. Les derniers champions avant Paris sont tous loin (Montpellier, Lille, Marseille, Bordeaux et Lyon). Que se passe-t-il ? Hormis les Parisiens, il n y a personne derrière en L1 et c’est triste. Comme quand tu ouvres un cadeau en sachant déjà ce que c’est…

 

 

Le mercato d’hiver

 

Que va apporter le mercato de janvier ? Des départs à Angers, un nouveau coach à Lyon, une attaque à Marseille, Maman Rabiot…. Et les fins de contrats sont nombreuses partout… comme Zlatan par exemple, ou N’Koulou et tant d’autres. Plus ceux qui veulent partir comme Rabiot, ou d’autres qui vont sûrement revenir comme Falcao. Bref, le mois de janvier va être chargé. Même sur les bancs où Courbis a quitté Montpellier, et à Lyon où Fournier a de grandes chances d’être écarté.

 

Et l’Europe dans tout ça ?

 

Des 6 équipes Françaises engagées cette saison, il ne restera que Paris en Champions League, et en Europa League “Sainté” et l’OM. Lyon, Monaco et Bordeaux sont passés à la trappe, tristement pour certains comme les joueurs du Rhône dans un groupe abordable en CL dont ils ont terminé dernier. Même chose pour Bordeaux qui n’a pas joué la compétition à fond. L’an prochain Angers et Caen seront peut être des chances françaises….

 

Romain Patinec

Be the first to comment on "Ligue 1 : Le bilan à mi-saison"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*